Coupe du monde 2018, groupe D : l’Argentine attendue, l’Islande pour une nouvelle surprise

, modifié à
  • A
  • A
Lionel Messi (à gauche) espère gagner sa première Coupe du Monde quand Luka Modric (à droite) espère envoyer la Croatie le plus loin possible
Lionel Messi (à gauche) espère gagner sa première Coupe du Monde quand Luka Modric (à droite) espère envoyer la Croatie le plus loin possible © KIRILL KUDRYAVTSEV, STRINGER / AFP
Partagez sur :
C’est le groupe de la mort. L’Argentine, la Croatie, l’Islande et le Nigéria se battront pour peut-être affronter la France en huitièmes de finale.

L’Argentine, une des favorites de la Coupe du monde, est dans un groupe relevé, face à la Croatie, l’Islande et le Nigéria. Les deux places pour les huitièmes de finale seront chères alors que le deuxième du groupe affrontera potentiellement l’équipe de France, si elle termine première de sa poule.

Le favori : l’Argentine

Vice-championne du monde en 2014, l’Argentine s’est qualifiée sur le fil pour le Mondial russe après un parcours de qualifications chaotique. Après avoir perdu en amical au mois de mars contre l’Espagne (6-1), “l’Albiceleste” doit se rassurer si elle veut remporter un troisième titre mondial, derrière lequel elle court depuis 1986. Pour sa star, Lionel Messi, 30 ans, il s’agit peut-être de la dernière chance de soulever le prestigieux trophée. Accompagné de Lo Celso, Higuain, Mascherano, Di Maria ou Agüero, l’équipe argentine a fière allure et fait figure logiquement de favori du groupe.

L’outsider n°1 : la Croatie

L’équipe de Croatie, menée par le Barcelonais Ivan Rakitic et le Madrilène Luka Modric, espère rééditer son exploit de 1998 (troisième place, derrière la France et le Brésil). Avec Modric en 10, le Turinois Mandzukic à droite, et le Milanais Kalinic en pointe, la force offensive de la Croatie est indéniable. Les Croates, deuxième de leur groupe de qualification derrière l’Islande, qu’ils retrouveront dans ce groupe, peuvent espérer se qualifier et aller en huitièmes. Mais depuis 1998, ils ont toujours déçus, étant à chaque fois éliminés dès le premier tour.

L’outsider n°2 : le Nigéria

En se qualifiant aux dépens du Cameroun et de l’Algérie, le Nigeria a gagné le droit de disputer son sixième Mondial. Mené par John Obi Mikel, l’ancien milieu défensif de Chelsea qui joue désormais en Chine, le Nigéria peut compter sur un bloc défensif solide (seulement 6 buts encaissés en qualifications). Dans le 5-3-2 composé par le sélectionneur, l’allemand Gernot Rohr, ancien entraîneur de Nice et de Bordeaux, les “Super Eagles” devront compter sur les attaquants de Chelsea et Arsenal, Victor Moses et Alex Iwobi, pour sortir de ce groupe.

La surprise : l’Islande

Les rois du clapping sont de retour. Sur la lancée de leur Euro réussi (quart de finale perdu contre la France), l’Islande a réalisé des qualifications tout en maîtrise. Portée par son collectif (trois-quart des sélectionnés à la Coupe du monde étaient déjà à l’Euro en France) et son état d’esprit, l’Islande peut créer la surprise, comme elle l’avait fait en 2016.  Le plus petit pays à participer à une Coupe du monde peut aussi compter sur le milieu de terrain d’Everton, Gylfi Sigurdsson, auteur de 18 buts en 55 sélections.

Calendrier du groupe D :

  • Samedi 16 juin, 18h : Argentine - Islande (Moscou, BeIn Sports)
  • Samedi 16 juin, 21h : Croatie - Nigéria (Kaliningrad, TF1 et BeIn Sports)
  • Jeudi 21 juin, 20h : Argentine - Croatie (Ninji-Novgorod, TF1 et BeIn Sports)
  • Vendredi 22 juin, 17h : Nigeria-Islande (Volgograd, BeIn Sports)
  • Mardi 26 juin, 20h : Islande - Croatie (Rostov, TF1* et BeIn Sports)
  • Mardi 26 juin, 20h : Nigeria - Argentine (St-Pétersbourg, TF1* et BeIn Sports)

* TF1 diffusera soit Islande - Croatie, soit Nigeria - Argentine

Europe 1
Par Maxime Martinez