Coupe du monde : "Quelqu'un a-t-il vu nos champions du monde ?", s'interroge la presse allemande

, modifié à
  • A
  • A
La presse allemande appelle à des changements pour le prochain match de la sélection, samedi, face à la Suède.
La presse allemande appelle à des changements pour le prochain match de la sélection, samedi, face à la Suède. © Capture d'écran de bild.de
Partagez sur :
Les médias allemands ne sont pas tendres envers la Nationalmannschaft, battue 1-0 par le Mexique dimanche pour son entrée en lice dans le tournoi.

"Quelqu'un a-t-il vu nos champions du monde ?" C'est avec cette question pleine d'ironie que le grand quotidien allemand Bild a réagi sur son site à la défaite, dimanche, de l'Allemagne face au Mexique (1-0). "En tous cas, ils n'étaient pas sur la pelouse à Moscou", répond l'éditorialiste du quotidien, qui continue par un trait d'humour grinçant : "Ces derniers mois, on a beaucoup parlé d'un possible boycott du Mondial à cause de la situation politique. Mais on ne s'attendait pas à ce que les joueurs de Jogi (Löw) le mettent en pratique sur la pelouse dès leur premier match !"

Quelques heures après cette défaite inaugurale, la première pour l'Allemagne depuis le Mondial 1982, la presse met en avant une forte volonté de changement, Bild titrant "Onze choses que Jogi doit faire maintenant".

REGARDEZ - La victoire contre l'Allemagne a provoqué un séisme au Mexique !

"Des raisons de s'inquiéter". Pour le grand quotidien de Munich Süddeutsche Zeitung, "il y a des raisons de s'inquiéter". "Il y avait longtemps qu'une équipe allemande ne s'était pas montrée aussi désordonnée et impuissante que ce soir de défaite 1-0 contre le Mexique", écrit la Süddeutsche. "L'impression se confirme : le onze allemand le plus âgé depuis 2002 a atteint le sommet de ses capacités il y a quatre ans déjà..." "Encore champions du monde pendant trois semaines", ironise la Zeit online : "Nous avons passé quatre ans à fêter le titre, et il est bien possible que le temps de la fête soit passé."

"Fiesta mexicana : départ raté pour l'Allemagne", titre la FAZ de Francfort, qui constate que "le Mexique met au jour les faiblesses de l'équipe allemande". Pour son deuxième match du groupe F, l'Allemagne affrontera la Suède, samedi, et tentera de rassurer son monde.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP