Vincent Riou et Sébastien Col remportent la Transat Jacques-Vabre chez les Imoca

  • A
  • A
Vincent Riou et Sébastien Col remportent la Transat Jacques-Vabre chez les Imoca
Riou et Col ont battu mercredi le record de la Transat Jacques-Vabre chez les Imoca.@ Charly TRIBALLEAU/AFP
Partagez sur :

BIS - Déjà vainqueur en 2013 avec Jean Le Cam, Vincent Riou a remporté de nouveau la Transat Jacques-Vabre avec Sébastien Col.

Quatre jours après François Gabart et Pascal Bidégorry chez les Ultime, et quelques heures seulement après le duo Erwan le Roux/Giancarlo Pedote chez les Multi50, Vincent Riou et Sébastien Col ont remporté mercredi sur "PRB" la Transat Jacques-Vabre chez les Imoca, la catégorie de référence. Le duo a mis 17 jours et 22 minutes pour parcourir les 6.034 milles séparant Le Havre à Itajai, au Brésil, soit une vitesse moyenne de 14,78 nœuds.

"Nous sommes heureux car ce n'était pas une mince affaire d'arriver ici entier", a insisté Riou. "On a du mal à se remémorer l'état d'esprit dans lequel on était quand on est partis du Havre mais ce qui est certain, c'est que nous ne faisions pas les malins (une dépression était annoncée, ndlr). On savait qu'on partait sur une course engagée". De fait, PRB n'est arrivé qu'avec 60 milles d'avance sur le "Banque Populaire VIII" d'Armel Le Cléac'h et Erwan Tabarly.

Plongez au cœur de "PRB" lors de ses préparations pour le Vendée Globe :

Un bon signe avant le Vendée Globe ? "C'était un beau match car derrière, ils ne nous ont pas laissés beaucoup de répit", a ajouté Riou, qui avait déjà remporté la Transat il y a deux ans avec Jean Le Cam. "Avant-hier (lundi) matin, il n'y a jamais eu plus de 35 milles d'écart entre le 1er et le 2e ("Banque Populaire VIII", équipé lui, à la différence de "PRB", de foils, ndlr). Sur une course de 5.400 milles, c'est peu. Il y a eu des changements de leaders. C'était vraiment une belle course." Une autre belle course attend Riou, l'an prochain : le Vendée Globe, qu'il a déjà remporté en 2005. La Transat était pour lui une répétition générale avant le célèbre tour du monde en solitaire et sans escale, réservé aux monocoques.