Tennis : Novak Djokovic remporte le Masters 1000 de Paris

  • A
  • A
Tennis : Novak Djokovic remporte le Masters 1000 de Paris
Novak Djokovic a remporté dimanche à Paris son sixième Masters 1000 de l'année. Un record.@ Miguel MEDINA/AFP
Partagez sur :

ET DE QUATRE ! - Le Serbe a remporté dimanche le Masters 1000 de Paris pour la quatrième fois de sa carrière.

Bercy a changé de nom, mais le vainqueur est toujours le même. Comme en 2013 et en 2014, le Serbe Novak Djokovic a remporté dimanche le Masters 1000 de Paris après son succès en finale sur l'Ecossais Andy Murray, tête de série n°2. Il s'agit de son quatrième succès dans la salle parisienne - il l'avait déjà emporté en 2009 -, ce qui constitue un nouveau record (son coach, l'Allemand Boris Becker, et le Russe Marat Safin s'étaient arrêtés à trois). Accroché samedi en demi-finales par le Suisse Stan Wawrinka, qui a réussi à lui prendre en set, le "Djoker" n'a cette fois guère souffert pour venir à bout de Murray : il l'a emporté en deux sets et 1h32' de jeu (6-2, 6-4). Il s'agit du sixième titre en Masters 1000 cette saison pour Djokovic. Personne n'en avait jamais remporté autant en un an. Six Masters 1000, mais également 3 titres du Grand Chelem, 10 titres en tout, 78 victoires pour seulement 5 défaites, une série en cours de 22 victoires consécutives... Epoustouflant.

Pas de suspense. Cette domination, Djokovic l'a une fois imposée sur le court, dimanche. Moins étincelant cette semaine que lors de la dernière tournée asiatique (mais tout de même finaliste en n'ayant perdu qu'un seul set, c'est dire !), Djokovic a élevé son niveau de jeu contre Murray, qu'il avait sèchement battu le mois dernier à Shanghaï. Le "Djoker", particulièrement saignant sur les deuxièmes balles adverses (64% de points gagnés), a pris le service de son adversaire dès le troisième jeu pour mener 2-1. Il a remis ça pour mener 5-2 avant de conclure le premier set dans la foulée. Débreaké en début de deuxième manche, à 2-1, Djokovic n'a pas laissé le soin à son adversaire d'espérer en lui reprenant sa mise en jeu à 3-3. A 4-3 service à suivre, l'affaire était dans le sac et Murray n'a jamais paru en mesure de réitérer l'exploit réalisé à Montréal, l'été dernier, quand il avait battu le n°1 mondial en trois manches en finale de la Rogers Cup.

En quête de Roland-Garros. "Je suis très fier et très heureux de gagner ce titre encore", a admis Djokovic au micro de Canal+. "C'est un grand tournoi, tous les meilleurs joueurs au monde étaient là. Pour battre Andy, qui a un jeu de qualité, avec beaucoup de talent, j'ai dû bien jouer. J'ai joué mon meilleur tennis de la semaine et c'est arrivé le jour J." Il reste désormais un grand objectif à Djokovic en cette fin de saison, le Masters qui aura lieu à Londres, du 15 au 22 novembre. Ce n'est pourtant pas ce tournoi qu'il a évoqué lors de son passage au micro, au moment de la remise du trophée, mais bien évidemment un autre tournoi parisien. "Paris est une ville de tennis", a souri le Serbe. "C'est toujours un plaisir de faire bien à Bercy, mais aussi à Roland-Garros, une fois..." Finaliste malheureux face à Wawrinka en juin dernier, Djokovic est toujours en quête d'un succès porte d'Auteuil, le seul grand titre qui manque à un palmarès de plus en plus épais...