Roland-Garros : Halep et Stephens ont rendez-vous en finale, Nadal et Del Potro en demies, des gradins vides… Le résumé de la journée de jeudi

  • A
  • A
Roland-Garros : Halep et Stephens ont rendez-vous en finale, Nadal et Del Potro en demies, des gradins vides… Le résumé de la journée de jeudi
Nadal et Del Potro s'affronteront vendredi en demi-finales, tandis que Halep et Stephens joueront la finale samedi. @ Photos AFP
Partagez sur :

La finale dames de l'édition 2018 de Roland-Garros opposera Simona Halep à Sloane Stephens. Rafael Nadal et Juan Martin Del Potro se retrouveront pour une demi-finale alléchante. 

ROLAND-GARROS

Vite, vite, passons à vendredi ! Rafael Nadal et Juan Martin Del Potro, vainqueurs de leurs quarts de finale respectifs jeudi, se retrouveront pour une demi-finale diablement excitante à Roland-Garros. Chez les femmes, Simona Halep et Sloane Stephens, respectivement victorieuses de Garbine Muguruza et de Madison Keys, s'affronteront samedi en finale. Ce jeudi a cependant été un peu terni par les (tristes) images du court Central et du Suzanne-Lenglen, loin d'être remplis malgré le copieux programme du jour.

Halep y prend goût. Simona Halep est une habituée des lieux. La Roumaine s'est qualifiée pour sa troisième finale à Roland-Garros grâce à sa belle victoire contre Garbine Muguruza (6-1, 6-4). La n°1 mondiale, qui conserve par la même occasion son trône de la WTA, a nettement dominé la première manche avant de contenir la réaction de l'Espagnole (3ème) dans la deuxième. "C'est mon tournoi du Grand Chelem préféré", a assuré Halep, tout sourire après la rencontre, devant un court Central conquis. Pour que son histoire avec le tournoi parisien soit vraiment belle, il lui faudra cependant enfin l'emporter en finale (elle a perdu en 2014 et en 2017). Halep, toujours à la recherche d'un premier titre en Grand Chelem, va-t-elle enfin briser la malédiction ?

Deuxième finale en Grand Chelem pour Stephens. Sloane Stephens disputera, elle, sa première finale à Roland-Garros. L'Américaine (10ème) a facilement dominé sa compatriote Madison Keys (13ème) en deux sets (6-4, 6-4) et à peine 1h17' de jeu. Stephens a profité des nombreuses fautes directes de Keys pour se qualifier pour sa deuxième finale en Grand Chelem. L'Américaine, qui avait remporté l'US Open 2017 (contre… Keys), n'est peut-être pas une spécialiste de la terre battue, mais elle pourrait bien jouer un mauvais tour à Simona Halep.

Nadal a remis les pendules à l'heure. Fallait pas énerver "Rafa" ! Rafael Nadal, mené un set à zéro et sérieusement bousculé par Diego Schwartzman avant l'interruption de la rencontre mercredi ( à 4-6, 5-3), a totalement inversé la tendance pour l'emporter en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2). Le n°1 mondial a retrouvé toute son agressivité jeudi, sur le court Central, ne laissant aucune chance au petit Argentin (12ème). L'Espagnol a étouffé d'entrée son adversaire, remportant d'abord la deuxième manche puis réalisant le break dès le début de la troisième. Dépassé par la puissance du décuple vainqueur de Roland-Garros, Schwartzman a certes résisté, mais Nadal était trop fort. L'Argentin peut tout de même être fier de lui : il est le premier joueur à prendre un set au "roi" de la terre battue depuis 2015. Rien que pour ça, il a bien mérité l'ovation du court Central.

Les larmes de joie de Del Potro. Après Schwartzman, Nadal va affronter un autre Argentin : Juan Martin Del Potro. Le géant d'1,98 m, l'un des chouchous du public parisien, s'est qualifié pour les demi-finales grâce à sa victoire en quatre sets (7-6[5], 5-7, 6-3, 7-5) contre Marin Cilic (4ème). "Del Po", qui n'avait plus atteint le dernier carré à Paris depuis 2009, a éclaté en sanglots à la fin de la rencontre. Car l'Argentin, joueur aussi fabuleux que fragile, a traversé de terribles épreuves depuis cette époque, victime de blessures à répétition. De retour à un très haut niveau, désormais épargné par son corps, le n°6 mondial va livrer un duel ô combien attendu face à Rafael Nadal. On en salive d'avance.

L'image (triste) de la journée : des gradins bien vides. Chaque année ou presque, le public de Roland-Garros suscite de nombreuses critiques. La journée de jeudi ne risque malheureusement pas d'inverser la tendance. Le court Central a mis de longues minutes à se remplir pour la reprise du quart de finale entre Nadal et Schwartzman, tout comme pour la demi-finale entre Halep et Muguruza. Pire : le Chatrier s'est étonnamment dépeuplé pour la seconde demi-finale dames entre Stephens et Keys. Et que dire du Suzanne-Lenglen, loin d'être plein alors qu'il avait droit au quart Cilic-Del Potro et que les spectateurs de mercredi pouvaient assister gratuitement à la rencontre. On espère que le public sera enfin au rendez-vous vendredi pour les demi-finales du tableau masculin, entre Marco Cecchinato et Dominic Thiem d'un côté, et Rafael Nadal et Juan Martin Del Potro de l'autre. Sinon, ce serait vraiment à en pleurer…

Les résultats de la journée de jeudi :

Simple messieurs (quarts de finale) :

Rafael Nadal (ESP/tête de série N.1) bat Diego Schwartzman (ARG/N.11) 4-6, 6-3, 6-2, 6-2

Juan Martin Del Potro (ARG/N.5) bat Marin Cilic (CRO/N.3) 7-6[5], 5-7, 6-3, 7-5

Simple dames (demi-finales) :

Simona Halep (ROU/N.1) bat Garbine Muguruza (ESP/N.3) 6-1, 6-4

Sloane Stephens (USA/N.10) bat Madison Keys (USA/N.13) 6-4, 6-4