Michael Schumacher, un homme de records

  • A
  • A
Michael Schumacher, un homme de records
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - En 19 saisons de F1, l'Allemand a réussi à décrocher la plupart des records.

Schumacher 7 fois champion (930x620)
7. Michael Schumacher, qui se trouve en coma artificiel après une chute à skis dimanche, ne fut pas un pilote de F1. Il fut la F1. A tel point qu'au fil de ses 19 saisons dans la catégorie-reine, il s'en est adjugé la plupart des records, à commencer par le plus prestigieux : celui des titres mondiaux. En remportant un sixième titre mondial en 2003, il avait effacé des tablettes l'Argentin Juan Manuel Fangio, quintuple champion du monde, dont le record tenait depuis 1957. Le pilote allemand y ajouta un septième sacre, en 2004, un cinquième consécutif chez Ferrari, ce qui constitue là aussi un exploit jamais-vu (photo). Avec quatre titres de rang depuis 2010, son compatriote Sebastian Vettel pourra égaler cette performance la saison prochaine.

91. En 19 ans de carrière en F1, Schumacher n'a finalement connu que quatre écuries : Jordan (un Grand Prix), Benetton (quatre saisons et demie et deux titres de champion), Ferrari (11 saisons et cinq titres) et Mercedes (trois saisons). Il n'a connu le succès qu'avec deux d'entre elles : Benetton (19) et Ferrari (72, bien évidemment un record pour l'écurie), pour un total de 91. Ce nombre de victoires incroyable place "Schumi" dans une toute autre dimension. En effet, Alain Prost, deuxième de ce classement, n'a gagné "que" 51 Grands Prix dans sa carrière. Avec un peu moins d'une victoire tous les trois départs (29,5%), Schumacher présente l'un des taux de réussite les plus forts de la F1 moderne. Il est devancé par un certain... Sebastian Vettel (32,5% avec 39 succès).

Schumacher vainqueur (930x1240)
13. Le septième et dernier titre de Schumacher fut peut-être aussi le plus spectaculaire. Cette année-là, propulsé par une Ferrari F2004 en lévitation, le "Baron rouge" remporta 13 des 18 Grands Prix de la saison, dont des 12 des 13 premières levées. Ce record de 13 succès en une année a été égalé cette année par Vettel, mais sur 19 courses, ce qui fait que "Schumi" conserve la primauté de ce record, avec 72,2% de victoires sur la saison. En 2002, "Schumi" fut sacré à six Grands Prix de la fin et monta sur le podium de chaque épreuve, ce qu’aucun autre pilote n'a jamais réussi.

68. Ce fut l'un des records que "Schumi" mit le plus de temps à faire tomber : le nombre de pole positions d'Ayrton Senna. Il y parvint lors de sa dernière saison chez Ferrari, en 2006. Avec 68 départs en tête, l'Allemand présente un total supérieur de trois unités au Brésilien (65), qui lui l'a réalisé sur dix ans de F1 seulement. Parmi les pilotes encore actifs, c'est une nouvelle fois Sebastian Vettel qui marche sur les traces de "Schumi" avec un total de 45.

77. Cannibale statistique, Schumacher trône également tout en haut de la colonne de la catégorie meilleurs tours en course. Il en réalisa pas moins de 77 tout au long de sa carrière, soit plus d'un Grand Prix sur quatre. Là aussi, c'est Alain Prost qui le suit, mais à bonne distance, avec 41 meilleurs tours en course.

Schumi en France (930x620)

© REUTERS

8. Schumacher s'est imposé sur quasiment tous les tracés sur lesquels il a courus : il a ainsi gagné 22 épreuves différentes du championnat du monde, avec une prédilection pour la France. C'est en effet sur le circuit de Nevers Magny-Cours qu'il s'est imposé le plus de fois, avec 8 victoires. Jamais un autre pilote n'a gagné autant de courses à un seul et même endroit. Derrière, on trouve... Schumacher, qui s'est imposé sept fois au Canada et à Saint-Marin.

sur le même sujet, sujet,

ZOOM - Accident de Michael Schumacher : que s’est-il passé ?

REACTIONS - Schumacher : le monde de la F1 sous le choc

L'ESSENTIEL - "Pronostic vital engagé" pour Michael Schumacher

BULLETIN DE SANTE - Schumacher toujours dans un "état critique"