Ligue des champions : Monaco entre en piste

  • A
  • A
Ligue des champions : Monaco entre en piste
Les joueurs et le staff de l'AS Monaco à l'entraînement, avec le vice-président Vadim Vasilyev (à gauche, en chemise). @ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

L’AS Monaco débute sa saison mardi soir face aux Suisses du Young Boys de Berne, pour le match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

A l’heure où les clubs de Ligue 1 affinent  leur préparation et peaufinent leurs derniers réglages, l’AS Monaco est déjà sur le pont. Le troisième du dernier championnat de France débute sa saison dès mardi soir, face aux Suisses du Young Boys de Berne, pour le match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Mais pour rejoindre le PSG et Lyon, directement qualifiés pour la prestigieuse coupe aux grandes oreilles, les Monégasques, quarts de finaliste de la dernière édition, devront sortir vivants d’un véritable parcours du combattant.  

La Ligue des champions, ça se mérite. En terminant troisièmes de Ligue 1 la saison dernière, l’ASM a gagné le droit de rêver à la Ligue des champions. Mais pour rejoindre la table des grands d’Europe et ses millions d’euros de droits télévisés, les jeunes loups monégasques devront aiguiser leurs couteaux. Avant d’entendre la musique entêtante de la C1, les joueurs de la Principauté ont l’obligation de sortir vainqueurs de deux confrontations éliminatoires. Première étape de ce parcours du combattant : mardi soir, face aux Young Boys de Berne, en Suisse, avant le retour une semaine plus tard à Monaco. L’ASM, auréolée de son statut de quart de finaliste de la dernière édition, part largement favori face aux modestes Suisses.

En cas de victoire lors du troisième tour préliminaire, les Monégasques disputeront alors un tour de barrages, à la mi-août, face à des adversaires d’un tout autre calibre. En effet, les joueurs de la Principauté pourraient affronter la Lazio Rome, le Bayer Leverkusen, le Sporting Portugal, ou encore pire, Valence voire…Manchester United.

Un effectif chamboulé. Malgré une très belle saison dernière, les hommes du coach portugais Leonardo Jardim s’avancent prudemment. L’effectif a été profondément remanié, avec les juteux transferts de Geoffrey Kondogbia (à l’Inter Milan pour 40 millions d’euros), de Yannick Ferreira Carrasco (à l’Atlético Madrid pour 20 millions d’euros), et la fin de contrat de Dimitar Berbatov. Le défenseur central Aymen Abdennour, lui aussi brillant la saison dernière, pourrait à son tour être transféré en cas de belle offre.

Face à cette vague de départs, l’ASM s’est renforcée avec une cohorte de jeunes diamants bruts à polir, symboles de la nouvelle stratégie adoptée par le club. Les jeunes attaquants Guido Carrillo, Ivan Cavaleiro, Adama Traoré ou encore Farès Bahlouli ont tous rejoint la Principauté. Monaco a également réalisé un joli coup avec le prêt de l’international italien Stephan El Shaarawy, en provenance de l’AC Milan.

Confiance aux cadres. Mais peu de recrues devraient être opérationnelles pour le match face aux Young Boys de Berne. El Shaarawy, par exemple, est en retard dans sa préparation. Seuls Ivan Cavaleiro, en attaque, et le milieu de terrain Mario Pasalic sont pressentis pour débuter la rencontre face aux Suisses.

Pour le reste, Leonardo Jardim garde confiance dans sa colonne vertébrale. Que ce soit Subasic au poste de gardien, Fabinho, Carvalho et Kurzawa en défense, Moutinho et Toulalan au milieu, ainsi que Martial en attaque, les hommes forts de la saison dernière devraient être présents pour ce premier match de la saison. Malgré un été agité, le club de la Principauté compte bien maintenir le cap.

Équipe probable de Monaco contre les Young Boys : Subasic - Fabinho, Raggi, Carvalho, Kurzawa - Toulalan, Pasalic, Moutinho - Dirar, Martial, Cavaleiro