Le sélectionneur du Luxembourg savoure "un jour de gloire" après le nul contre les Bleus

  • A
  • A
Le sélectionneur du Luxembourg savoure "un jour de gloire" après le nul contre les Bleus
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Malgré de très nombreuses occasions, les Bleus ne sont pas parvenus à s'imposer face au Luxembourg, dimanche soir. Luc Holtz, lui, est aussi ravi que surpris de ce match nul.

Luc Holtz, sélectionneur du Luxembourg qui a neutralisé la France (0-0) en qualifications au Mondial 2018 dimanche à Toulouse, s'est félicité de ce "jour de gloire" avec ce "résultat historique pour le Luxembourg".


Du cœur, de l'engagement et "un peu de réussite". "On est satisfaits du point obtenu en France, avec beaucoup de cœur, d'engagement, de volonté, certainement avec un peu de réussite sur certaines situations de jeu. C'est un jour de gloire", a-t-il déclaré en conférence de presse. "C'est un résultat historique pour le Luxembourg : c'est très rare par le passé d'avoir eu des points contre des top nations comme la France", a-t-il ajouté. 

Les Français "ont tout fait juste". "La France a une très grande équipe, la vitesse avec laquelle elle fait circuler la balle, les changements de positions. Il n'y a pas de reproche à faire aux Français, même tactiquement, ils ont fait tout juste. Le seul reproche qu'on peut leur faire, c'est de n'avoir pas concrétisé leurs occasions", a avancé le technicien. "Je ne pense pas que la France ait joué avec 10% d'engagement de moins, mais ils ont trouvé peu d'espaces, et dans ce cas, c'est difficile de se créer des occasions de but", a aussi souligné Luc Holtz.


"Tout simplement magnifique". En zone mixte, son défenseur Chris Philipps a reconnu "ne pas trop réaliser et comprendre" ce qu'il s'est passé pour les Français. "C'est dur à expliquer", a-t-il soufflé tout en savourant ce nul historique. "On aurait même pu réaliser un hold-up. Un 0-0 pour nous, c'est tout simplement magnifique", s'est réjoui le gardien Jonathan Joubert.

Le Luxembourg a connu une semaine faste après une victoire jeudi contre le Belarus (1-0). Les Bleus en revanche ont soufflé le chaud et le froid, entre un succès 4-0 face aux Pays-Bas jeudi et donc ce nul vierge dimanche.