A Qarabag Agdam, Saint-Etienne en terre inconnue

  • A
  • A
A Qarabag Agdam, Saint-Etienne en terre inconnue
@ Capture d'écran qarabagh.com
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Saint-Etienne affronte jeudi le champion d'Azerbaïdjan en titre.

L'AS Saint-Etienne effectue son grand retour européen en terre inconnue. Les Verts, qui n'ont plus participé à la phase de groupes d'une compétition européenne depuis la saison 2008-09, vont en effet débuter jeudi leur Ligue Europa en Azerbaïdjan, sur la pelouse du champion en titre, le Qarabag Agdam (coup d'envoi à 18h00).

La rencontre n'aura pas lieu à Agdam. Et, pour cause, cette cité du sud-ouest de l'Azerbaïdjan est une ville-fantôme depuis plus de 20 ans et la guerre du Haut-Karabagh, qui a opposé les Arméniens de l'enclave aux forces de la république d'Azerbaïdjan, qui a fait partie de l'URSS jusqu'à sa chute, en 1991. Depuis lors, le club évolue à Bakou, capitale du pays.

Sixième du championnat d'Azerbaïdjan. Club phare du pays aux débuts des années 1990, avec un titre de champion d'Azebaïdjan en 1993, le FK Qarabag Agdam a renoué avec le succès en 2014, avec un deuxième titre national. Entraîné par un technicien du cru, Gurban Gurbanov, le club s'appuie, comme beaucoup de ses homologues orientaux, sur un important contingent brésilien (quatre joueurs). Deux d'entre eux, Reynaldo (ex-Anderlecht) et Chumbinho (ex-Olympiakos) ont d'ailleurs été buteurs lors de la dernière victoire du club en championnat, le week-end dernier, aux dépens de l'Azal Bakou (3-0).

Malgré cela, Qarabag ne pointe qu'à la sixième place du classement en ce début de saison. Les Verts, quatrièmes de Ligue 1 à un point seulement du leader, Lille, doivent-ils avoir peur du sixième du championnat d'Azebaïdjan ? Peut-être.

Qarabag Agdam (1280x640)

Richard Tural (à g.) et ses coéquipiers ont éliminé Twente lors du tour de barrages.

"Pas d'impasse." Car Agdam s'est sorti d'un tour de barrages compliqué contre les Néerlandais de Twente (0-0, 1-1). Dans le même temps, les Verts passaient par le chas d'une aiguille face aux Turcs de Karabükspor (0-1, 1-0, 4-3 aux tirs au but), un an après avoir été éliminés, à ce même stade des barrages, par les Danois d'Esbjerg (3-4, 0-1).

Mais, promis, les Verts abordent cette campagne européenne avec l'envie de bien faire. "Ce n'est pas la peine de batailler toute une saison pour laisser tomber ensuite. Il est clair que nous ne ferons pas l'impasse sur la Ligue Europa", a prévenu le président du directoire de l'ASSE, Roland Romeyer. Et il faudra commencer par ne pas faire l'impasse sur ce premier match, capital avant d'affronter les deux équipes supposées les plus fortes du groupe, les Ukrainiens de Dniepopetrovsk et surtout les Italiens de l'Inter Milan.