Fifa : des aides aux victimes du séisme d’Haïti détournées ?

  • A
  • A
Fifa : des aides aux victimes du séisme d’Haïti détournées ?
@ AFP
Partagez sur :

Jack Warner, ancien vice-président de l’institution, est soupçonné d’avoir détourné une partie de l’argent destiné aux victimes d’Haïti.

Les accusations n’en finissent plus de s’abattre sur la Fifa. La dernière en date, révélée lundi par la BBC, est accablante. La chaîne de télévision britannique révèle en effet que Jack Warner, l’ancien vice-président de l’institution, est soupçonné par la justice américaine d’avoir détourné une partie de l’argent destiné aux victimes du tremblement de terre d’Haïti, en 2010. L’ancien dirigeant avait rassemblé près de 750.000 dollars auprès de la Fifa et de la Fédération coréenne de football pour reconstruire le pays après le désastre.  

Accusé de corruption. Jack Warner, ancien président de la Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, centrale et Caraïbes), est sous le coup d’une demande d’extradition de la justice américaine. Le Trinidadien, âgé de 72 ans, est soupçonné d’avoir touché d’importants pots-de-vin dans le gigantesque scandale de corruption qui secoue la Fifa. Jack Warner est accusé d’avoir notamment monnayé son vote en faveur de l’Afrique du Sud pour l’attribution du Mondial 2010. Il aurait détourné une partie des 10 millions de dollars versés par le pays africain pour financer un programme d’aides à destination des Caraïbes. L’ancien cadre de la Fifa a toujours nié et a refusé de se rendre aux autorités américaines.