Coupe de France : Granville a perdu mais ne regrette rien

  • A
  • A
Coupe de France : Granville a perdu mais ne regrette rien
Pour les supporters, l'essentiel est que les joueurs aient bien joué, sauvant l'honneur de leur club.@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Les "petits poucets" de Normandie n'ont pas été ridicules face aux Marseillais jeudi soir, une source de satisfaction malgré la défaite. 

Les "petits poucets" de Granville, dernier encore en lice de la Coupe de France jeudi, se sont finalement inclinés en quarts de finale face à l'Olympique de Marseille. Après 50 minutes de match, le marseillais Michy Batshuayi a ouvert le score, donnant l'avantage et la victoire à l'OM. Mais les amateurs n'ont pas à avoir honte de cette défaite, à en croire les joueurs mais aussi les supporters.

"On a réussi à les faire douter". Antoine Peron, le milieu de terrain de Granville, ne regrette rien : "on a réussi à les embêter, à les faire douter un peu". Même si en deuxième période, il reconnait que les Marseillais "ont réussi à casser notre rythme". "Au final, ils méritent de passer", estime-t-il sur le site L'Equipe.

Mais pour le joueur, qui est passé par Tours et Mondeville avant d'arriver en Normandie, ce quart de finale représentera surtout de beaux souvenirs : "le stade était rempli, le public était là pour nous, un club de CFA 2. (...). Cette Coupe, ça restera une aventure humaine avec un groupe exceptionnel". "On est une équipe avant tout, et c'est ce qui nous a permis de créer des exploits. On a tous rêvé ensemble, c'est beau. C'est pour ça qu'on joue au foot", conclut Antoine Peron.

Pour le coach, c'est "mission réussie". L'entraîneur de Granville, Johan Galon, a aussi une pensée pour les supporters venus nombreux : "quand vous êtes un club de CFA 2 et que vous remplissez un stade de 20.000 places, avoir une telle ambiance, pour nous c'est déjà mission réussie". "Il n'y a que la Coupe qui permette ce genre d’événement donc je souhaite à tous les amateurs de vivre ce qu'on vient de vivre parce que c'est exceptionnel", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse après la défaite de son club. Le coach n'oublie cependant pas son rôle auprès de son équipe, regrettant notamment qu'ils n'aient "pas mieux utilisé le ballon". "Je crois qu'on aurait pu les bousculer encore un peu plus", pointant du doigt "le manque de fraîcheur" de ses hommes dans cette folle saison. 

"On a quand même gagné". Les supporters, eux aussi, faisaient le choix d'un discours positif après la rencontre, rapporte le site Ouest-France. "J'ai passé une très bonne soirée, un très bon match de foot. L'écart entre cette équipe de CFA2 et un équipe de première division n'était quand même pas flagrant. Les Granvillais étaient engagés", estime l'un d'eux. Selon un jeune supporter, couleurs de Granville crayonnées sur les joues, "on a pris une défaite mais pour nous, on a quand même gagné puisque les joueurs ont bien joué". Une autre supportrice estime cependant que le club normand aurait "mérité" la victoire. "A refaire ! ", lance une autre supportrice comme un défi.