VTC et Loti : tensions à Roissy avant une manif à Paris

  • A
  • A
VTC et Loti : tensions à Roissy avant une manif à Paris
Les chauffeurs de VTC, inquiets pour leurs emplois après des concessions du gouvernement aux taxis, restent mobilisés vendredi malgré une tentative de médiation.@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Vendredi matin tôt, les VTC et Loti bloquaient l'accès à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Vent debout contre les mesures pro-taxis annoncées par Manuel Valls, VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) et Loti (transports collectifs sur réservation) ont prévu de poursuivre leur mouvement vendredi.

Roissy et place de la Nation. VTC et Loti bloquaient dès 5h30 du matin vendredi l'accès à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, rapporte Le Parisien qui cite une source aéroportuaire. Aéroport de Paris conseille sur son compte Twitter de "se tenir informé" et "privilégier le RER B". Une déviation a été mise en place pour les automobilistes, précise de son côté le quotidien. Les chauffeurs mécontents ont prévu de se retrouver ensuite à 9h place de la Nation, dans l'est de la capitale. 

Jets de projectiles. Après un rassemblement de 200 véhicules jeudi à la mi-journée, la situation s'est tendue vers 1h30 du matin Porte Maillot, avec des jets de projectiles opposant une cinquantaine de chauffeurs de taxis, provoquant l'intervention des forces de l'ordre pour les séparer et la dispersion des deux parties, a indiqué la préfecture de police. Plus tôt, une réunion des représentants des VTC avec le médiateur nommé dans ce conflit s'était achevée sans résultat.

Contre des "contrôles incessants". La mobilisation des VTC survient une semaine après l'annonce par le gouvernement, sous la pression d'un mouvement de colère des taxis, de "contrôles incessants" pour traquer les chauffeurs de VTC "fraudeurs" (détenteurs d'une licence de transport collectif Loti mais effectuant des courses individuelles, au mépris des règles).