La justice reprend ses droits à Saint-Barthélemy et Saint-Martin

  • A
  • A
La justice reprend ses droits à Saint-Barthélemy et Saint-Martin
Les audiences reprennent à Saint Martin et Saint Barthélémy@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Un mois après le passage de l'ouragan Irma, les audiences vont reprendre dans les tribunaux des îles du Nord. 

La justice va reprendre ses droits. Un mois après le passage de l'ouragan Irma, les audiences reprennent dans les îles du Nord, avec une audience pénale, jeudi, à Saint-Barthélemy, et une "première comparution immédiate", vendredi à Saint-Martin.

Capital pour les victimes. "C'était important que l'action de la justice soit lisible et visible à Saint-Martin, pour que les victimes puissent se constituer partie civile directement devant cette juridiction et assister au procès" a indiqué le procureur de la République de Basse-Terre, Samuel Finielz. Et "c'était important pour les prévenus, afin de pouvoir préparer leur défense pénale au plus près de leur environnement familial et social", a-t-il ajouté.

Dans les locaux de la gendarmerie. Mise en place par le parquet de Basse-Terre, avec le groupement de gendarmerie de Guadeloupe, la nouvelle chaîne pénale à Saint-Martin, basée dans les locaux dans la caserne de gendarmerie de Concordia, comprend "douze officiers de police judiciaire de la Section des recherches de Pointe-à-Pitre, du détachement de Saint-Martin, de la Section des Recherches de Pointe-à-Pitre et de la brigade de Marigot" et est "dirigée par deux vice-procureurs du parquet de Basse-Terre affectés à Saint-Martin".