Grève à la SNCF : des perturbations dès la fin du week-end de Pâques

  • A
  • A
Grève à la SNCF : des perturbations dès la fin du week-end de Pâques
Même les voyageurs munis d'un billet risquent de voir leur train annulé, lundi autour de 19h.@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Le mouvement de grève est prévu pour le mardi 3 avril mais des perturbations devraient se faire sentir sur le réseau ferroviaire dès le lundi à 19 heures. 

Vous avez sans doute déjà visualisé le calendrier des jours de la grève des cheminots qui s’annonce très paralysante. Et longue : deux jours sur cinq par semaine en avril, mai et juin, les trains ne circuleront pas. Officiellement, la grève lancée par les syndicats de cheminots contre la réforme de la SNCF débute mardi 3 avril, selon les préavis déposés. Sauf que les organisations syndicales avaient depuis quelques jours laissé entendre que, les veilles de grève au soir et les lendemains au matin, le trafic subirait quelques perturbations. Cette tendance se confirme à quelques jours du début de week-end de Pâques. Europe 1 vous donne tous les conseils pour limiter au mieux l’impact des grèves sur vos transports.

Partez avant 19 heures lundi (voire même encore avant)

Qui dit grève mardi 3 avril, dit problème de train lundi 2 avril après 19h. A la SNCF, l’organisation du travail veut en effet que la prise de service se fasse la veille au soir (à 19 heures) et se termine le lendemain (à 8h). Conséquence directe : les voyageurs qui avaient prévu de partir pour le week-end de Pâques et de revenir lundi soir pourraient se retrouver "coincés". En effet, si l’entreprise avait pris les devants en fermant les réservations d’avril pour les jours de grève annoncés, les trains circulant la veille étaient, eux, jeudi à la mi-journée, toujours disponibles à la réservation. 

Il n'est pas impossible que les trains prévus après 19h lundi soient tout simplement annulés. Plus complexe, ceux qui partent avant 19h mais qui arrivent après pourraient aussi être annulés si un nombre important d’aiguilleurs décide de faire grève. Concernant ce dernier point, le service communication de la SNCF reste optimiste : "On ne pense pas que ces trains-là soient très perturbés", mais il reste aussi mesuré : "C'est assez flou. Nous n'avons pas encore toutes les informations."


calendar

Capture d'écran du site oui.sncf

Renseignez-vous...

Si la SNCF conseille de se renseigner dès à présent, il est fort probable que les informations tomberont assez tard, notamment en fonction de ce qui est décidé par les aiguilleurs dimanche. L’entreprise a en revanche assuré qu'elle fournirait les informations de circulation la veille de chaque jour de grève à 17h. "Les syndicats se sont engagés à nous transmettre les informations", ajoute le service communication. C'est donc dimanche à 17h que les usagers sauront si leur train du lendemain soir circulera ou pas. Toutes ces données sont à retrouver en gare, sur le site et les applications de la SNCF, mais aussi sur les réseaux sociaux. Ceux qui avaient des réservations devraient également être prévenus par SMS et/ou mail.



... et prévoyez un plan B

Ne nous mentons pas, la période risque d'être quelque peu crispante et ne fait que commencer. Que ce soit plaisant ou non, il ne reste plus qu'à envisager toutes les autres solutions possibles si vous devez absolument vous déplacer. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a ainsi réitéré son invitation à utiliser le covoiturage ou le télétravail : "Il a des solutions nouvelles, comme le télétravail. La loi Travail donne de nouvelles possibilités dans ce domaine. Et puis [il y a] le covoiturage, avec ses collègues, ses proches ou bien sur les plateformes. Il y a des solutions très pratiques qui peuvent être utilisées." Reste aussi, les bus et cars si vous disposez de plus de temps. Et si vraiment, vous vous retrouvez bloqués, on vous donne aussi quelques astuces pour surmonter votre stress.