Feux de forêt : une campagne de prévention pour empêcher les imprudences

  • A
  • A
Feux de forêt : une campagne de prévention pour empêcher les imprudences
En dehors de l'été, le débroussaillage est le meilleur moyen de prévenir les incendies.@ PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

"Un feu sur deux est la conséquence d'une imprudence" : c'est la mise en garde du ministère de la Transition écologique et solidaire, qui a lancé jeudi une campagne de prévention du risque incendie.

Tous les étés, les pompiers sont sur le pied de guerre pour lutter contre les feux de forêt. À l'occasion d'un déplacement dans le Vaucluse, Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a lancé jeudi une grande campagne de sensibilisation contre ces incendies, qui durera tout l'été.

Adopter les bons gestes. En France, on a dénombré l'an dernier 4.000 incendies sur 25.000 hectares, essentiellement dans le Sud. 90% des départs de feu sont causés par l'homme et la grande majorité se déclenchent du fait des imprudences des touristes ou des riverains. Ils pourraient donc être évités avec les bons gestes. Une affiche jaune et blanche a donc été conçue par le gouvernement pour rappeler les bons gestes à avoir et sera diffusée sur Internet et dans les régions les plus touchées par les incendies (32 départements du Sud de la France).

Parmi les conseils élémentaires à prendre en compte, rappelons qu'il ne faut pas allumer de barbecue aux abords des forêts, ni entreprendre des travaux qui créent des étincelles. Le ministère rappelle d'ailleurs que 80 % des feux se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations, et pas au cœur des espaces boisés, contrairement à ce que l'on pourrait penser. En dehors de l'été, le débroussaillage reste le meilleur moyen d'éviter les départs de feu. 

feux

Des feux de forêts plus fréquents et plus étendus. Aujourd'hui, un autre paramètre est à prendre en compte, souligne Brune Poirson. À cause du réchauffement climatique, les incendies pourraient s'aggraver. "La saison des incendies est généralement de trois mois l'été. Mais il est probable qu'elle s'étende et qu'elle passe à six mois", alerte sur Europe 1 la secrétaire d'État, qui observe que "les périodes de sécheresse sont plus fréquentes et plus longues". La Corse et les Alpes-de-Haute-Provence ont même connu des incendies jusqu'en janvier, à cause d'un hiver peu pluvieux. Par ailleurs, "les feux de forêt vont s'étendre, et monteront peu à peu dans le Nord. Ils seront plus fréquents dans des régions comme la Bretagne, alors que jusqu'à présent c'était très rare", souligne-t-elle. 

Pour rappel, en cas d'incendie, il faut rapidement appeler les urgences (112) ou les pompiers (18) pour donner l'alerte en localisant le feu avec précision, et se confiner dans sa maison.