Des présidents d'organismes de recherche appellent à voter contre Le Pen

  • A
  • A
Des présidents d'organismes de recherche appellent à voter contre Le Pen
@ AFP
Partagez sur :

Dans le texte rendu public jeudi, les neuf dirigeants des principaux organismes publics de recherche décrivent un programme "porteur de régression et de déclin".

Neuf dirigeants des principaux organismes publics de recherche ont appelé jeudi "à voter contre" Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, son programme étant, selon eux, "porteur de régression et de déclin sur tous les plans".

"Nous appelons à voter contre la candidature de Madame Le Pen", écrivent dans un texte transmis à l'AFP ces neuf présidents ou directeurs d'organismes publics de recherche, considérant que "l'élection du 7 mai prochain n'est pas jouée d'avance".

Déclins économique, social culturel et scientifique. "Le programme de madame Le Pen est porteur de régression et de déclin sur tous les plans: économique, social, culturel et bien sûr scientifique", ajoutent-ils. "Sur d'innombrables sujets, les migrations, la santé, l'environnement et jusqu'à l'histoire de notre pays, les idées véhiculées par le Front National sont en contradiction ouverte avec les évidences indiscutables établies par la recherche et avec la nécessaire autonomie de la communauté scientifique", écrivent-ils dans cet "appel".

Les dirigeants signataires sont Jean-Marc Bournigal de l'Irstea, Michel Eddi, PDG du Cirad, Alain Fuchs, président du CNRS, François Jacq, PDG de l'Ifremer, Yves Lévy, PDG de l'Inserm, Philippe Mauguin, PDG de l'INRA, Jean-Paul Moatti, PDG de l'IRD, Antoine Petit, PDG de l'Inria et Magda Tomasini, directrice de l'Ined. Ils associent à leur appel la Conférence des présidents d'universités (CPU), la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ungénieurs (CDEFI) et la Conférence des grandes écoles (CGE).