Calais : une quarantaine de policiers supplémentaires attendus

  • A
  • A
Calais : une quarantaine de policiers supplémentaires attendus
Sur les 1.130 policiers et gendarmes travaillant à Calais et ses alentours, 440 seront désormais dédiés à la "problématique migratoire".@ AFP
Partagez sur :

Une quarantaine de policiers supplémentaires sont attendus en début de semaine, portant leur nombre à 440, a annoncé samedi la préfecture. 

Une quarantaine de policiers supplémentaires sont attendus en début de semaine à Calais, portant leur nombre à 440, pour répondre à la "situation migratoire", a annoncé samedi la préfecture, qui évalue à environ 500 le nombre de migrants.

"Pour répondre aux préoccupations exprimées par les transporteurs et les milieux économiques (...) une quarantaine de policiers supplémentaires viendra renforcer en début de semaine prochaine les moyens disponibles", précise la préfecture dans un communiqué. "Elle sera déployée prioritairement sur les zones d'activités et les infrastructures routières pour déjouer les tentatives d'intrusion, notamment la nuit".

440 policiers dédiés à "la problématique migratoire". De nombreux migrants désireux de rejoindre l'Angleterre tentent régulièrement de monter dans des camions qui prennent les car-ferries partant des ports du nord de la France pour Douvres. Sur les 1.130 policiers et gendarmes travaillant à Calais et ses alentours, 440 seront désormais dédiés à la "problématique migratoire".

500 à 550 migrants présents dans le Calaisis, selon la préfecture. La préfecture estime entre 500 et 550 le nombre de migrants présents dans le Calaisis (600 à 700 selon les associations), contre environ 8.000 avant le démantèlement de la "Jungle" en octobre 2016. La préfecture rappelle que depuis, "les troubles à l'ordre public ont nettement diminué". Une trentaine de barrages sur les axes routiers ont été recensés depuis janvier, alors qu'ils étaient "quasi-quotidiens" en 2016.