Après quatre ans de location, un propriétaire découvre son appartement rempli de déchets

  • A
  • A
Après quatre ans de location, un propriétaire découvre son appartement rempli de déchets
Les voisins ne se sont rendus compte de rien…@ Google Street View
Partagez sur :

Le locataire avait accumulé des déchets de toute sorte. L'appartement, dans un état d'insalubrité avancé, devra être entièrement rénové.

VIDEO

Le propriétaire d'un appartement à Thouars, dans les Deux-Sèvres, non loin de Poitiers, a eu la mauvaise surprise de retrouver l'appartement qu'il louait depuis quatre ans... rempli de déchets jusqu'au plafond, rapporte France Bleu Poitou

Syndrome de Diogène ? Bouteilles vides, prospectus, papier toilette, excréments... Le propriétaire a découvert son appartement dans un état d'insalubrité très avancé. Un de ses amis a filmé son "exploration" et a publié la vidéo sur Internet. On l'y voit essayer de deviner dans quelle pièce il se trouve, alors qu'il progresse sur des tas d'ordures en décomposition. Le résultat d'une accumulation pendant plus de quatre ans qui laisse penser que le locataire souffrait du syndrome de Diogène. Celui-ci conduit le malade à accumuler tout ce qui lui tombe sous la main et à ne plus se soucier de la salubrité de son lieu de vie.


Koreus.com

Stupéfaction en ville. Dans la ville de Thouars, la mésaventure du propriétaire est sur toutes les lèvres, raconte la radio locale : "Tu as vu l'appartement ? Celui avec plein de détritus ?". Interrogé par France Bleu, le maire de la commune, Patrice Pineau, est stupéfait : "Comment peut-on vivre dans une telle accumulation de déchets ? Cette situation n'est pas compatible avec des conditions décentes de vie."

Même les voisins ne se sont pas rendus compte de la situation. "Je l'ai vu une fois, il était gentil, poli, il m'a dit bonjour. Il faisait propre sur lui", se souvient Bénédicte, voisine du locataire pendant un an. Il fallait vraiment faire attention pour remarquer l'odeur. "On passait près de la porte et ça sentait vraiment mauvais. Je me bouchais le nez. J'ai même cru qu'il y avait quelqu'un de mort en décomposition. On vérifiait avec mon mari qu'il y avait de la lumière." 240 sacs poubelle de 120 litres ont été nécessaires au propriétaire et à ses amis pour vider l'appartement, qui devra être rénové.