Simone Veil, grande dame de la politique française, est morte à l'âge de 89 ans

  • A
  • A
Simone Veil, grande dame de la politique française, est morte à l'âge de 89 ans
Simone Veil s'est éteinte vendredi 30 juin au matin, quelques jours avant son 90ème anniversaire.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

L'ancienne ministre Simone Veil s'est éteinte, vendredi, à Paris à l'âge de 89 ans. 

L'ancienne ministre Simone Veil, qui avait porté la loi légalisant l'avortement en 1974, est morte vendredi matin, a annoncé sa famille. "Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet", a indiqué son fils Jean Veil à l'AFP.

Rescapée des camps de la mort. Simone Veil était rescapée des camps de la mort, où elle avait été déportée à Auschwitz en 1944, à l'âge de 16 ans. Elle y avait rencontré son futur mari, Antoine Veil. Revenue en France, elle avait suivi des études de droit avant d'entamer une carrière de haut-fonctionnaire et de devenir, en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard-d'Estaing.

Centriste convaincue. Dès sa prise de fonction, elle avait porté la loi dépénalisant l'interruption volontaire de grossesse (IVG), en 1974. Centriste convaincue, elle avait ensuite été présidente du Parlement européen et membre du Conseil constitutionnel puis de l'Académie française, où elle avait fait son entrée en 2008.

"Dignité, courage et droiture". Peu après l'annonce de son décès, en milieu de matinée, le président de la République Emmanuel Macron a réagi à cette disparition : "Puisse son exemple inspirer nos compatriotes", a-t-il écrit sur Twitter. François Hollande a également réagi à la mort de Simone Veil. "Simone Veil "a incarné la dignité, le courage et la droiture", a-t-il déclaré à l'AFP.



EN DIRECT - Suivez la cérémonie d'obsèques officielles de Simone Veil