Ralliement de Dupont-Aignan à Le Pen : "C'est une immense faute politique et morale", condamne Jean-François Copé (LR)

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Réagissant à l'annonce du ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, Jean-François Copé a condamné "une immense faute politique et morale".

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

C'est un rapprochement qui fait des remous dans l'ensemble de la classe politique. Chez Les Républicains aussi, le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle, annoncé vendredi soir, suscite beaucoup de réactions. Jean-François Copé a condamné la décision de l'ex-candidat Debout la France, se disant "consterné". "J'ai toujours reconnu à Nicolas Dupont-Aignan une vraie sincérité par rapport à ses convictions gaullistes, et je considère que l'alliance qu'il vient d'annoncer avec Marine Le Pen est une immense faute à la fois politique et morale", a fustigé le député-maire de Meaux sur Europe 1.

"On ne peut pas se réclamer de l'un et soutenir l'autre". "Le gaullisme et l'extrême droite sont totalement antinomique, totalement contradictoire. On ne peut pas se réclamer de l'un et soutenir l'autre", ajoute Jean-François Copé en assurant que "le Front national c'est bien l'extrême droite", contrairement à ce que les cadres du parti martèlent. Et si Nicolas Dupont-Aignan a besoin de preuves, suggère encore l'élu LR, "il n'a qu'à regarder qui compose aujourd'hui les équipes du FN pour comprendre que ce parti nage dans la dissimulation". Et Jean-François Copé de conclure : "Il faut maintenant que chacun comprenne que Marine Le Pen peut gagner sur un malentendu."