Raffarin veut voir arriver à l'Assemblé des Républicains "constructifs" prêts à soutenir Macron

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour l'ancien Premier ministre, les élus de droite qui arriveront à l'Assemblée en juin en doivent pas se placer dans une logique d'opposition systématique.

INTERVIEW

Lancée dans la bataille des législatives, la droite espère pouvoir décrocher une majorité en juin, et installer une cohabitation. "Pour aider Emmanuel Macron, il faut qu'il y ait un maximum de députés de la droite et du centre pour le libérer de l'héritage socialiste", a estimé de son côté Jean-Pierre Raffarin, mardi, au micro d'Europe 1.

"Faire les bonnes réformes, et corriger les mauvaises". "Je pense qu'il faut qu'il y ait à l'Assemblée des députés républicains que j'appellerai 'les constructifs'. Les constructifs, ils devront soutenir les réformes positives, les constructifs ils devront soutenir la réforme du code du Travail, les constructifs ils devront soutenir les efforts sur la sécurité et le développement du renseignement, les constructifs devront corriger quand les lois sont mauvaises", développe-t-il, sans préciser toutefois s'il pense à une éventuelle majorité LR, prête à appuyer l'action du nouveau président, ou seulement à un groupe de progressistes de droite, qui pourraient servir de force d'appoint pour aider le gouvernement à faire passer certaines mesures. "Il faut aller à l'Assemblée nationale avec des constructifs, ne pas empêcher Emmanuel Macron de faire les bonnes réformes, et corriger les mauvaises", répète-t-il.

Pour autant, l'ex-Premier ministre réfute l'hypothèse d'un rassemblement sous la bannière présidentielle : "Il faut garder notre identité, nos valeurs, nous sommes Les Républicains, la droite et le centre […] ces convictions, il faut les défendre, mais il faut pouvoir voter de bons textes". "Il faut sortir la France des difficultés, pour cela il faut un comportement de responsabilité", conclut-il.