Quand Emmanuel Macron assurait Hollande de sa "loyauté"

  • A
  • A
Quand Emmanuel Macron assurait Hollande de sa "loyauté"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

La démission du ministre de l’Economie est un incontestable coup dur pour le chef de l’Etat. Alors qu’en mars sur Europe 1, il l’assurait de sa loyauté.

ARCHIVES EUROPE 1

Si Emmanuel Macron a démissionné du ministère de l’Economie mardi, c’est en partie parce qu’il pense très fort à l’élection présidentielle de 2017. Le ministre sortant envisage forcément de se présenter, alors même que François Hollande, le président sortant, n’a pas encore pris sa décision. Un double coup dur pour le chef de l’Etat, qui perd l’un de ses ministres les plus populaires - et, il est vrai, les plus remuants – et voit un potentiel nouveau rival émerger pour sa réélection.

"Bien sûr que je souhaite que François Hollande soit candidat". Pourtant, il y a cinq mois encore, sur Europe 1, Emmanuel Macron avait fait part de son indéfectible loyauté au président de la République. "J'ai deux loyautés : l'une à mon pays, à mes idées. Et puis, j'ai des principes personnels et je sais à qui je dois d'être là : c'est François Hollande. Ce n’est pas la comédie humaine. Il y a des principes à respecter", avait-il déclaré. "Bien sûr que je souhaite que François Hollande soit candidat à la présidence de la République. "Bien sûr qu'il est légitime. C'est le président en place", avait insisté l’ancien ministre.


Pour Emmanuel Macron, "François Hollande est le...par Europe1fr