Primaire à droite-Sondages : Juppé en tête mais en baisse, Sarkozy et Fillon en hausse

  • A
  • A
Primaire à droite-Sondages : Juppé en tête mais en baisse, Sarkozy et Fillon en hausse
Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon sont en tête des sondages pour la primaire de la droite et du centre.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Alain Juppé reste le favori mais son avance sur Nicolas Sarkozy se réduit, tandis que François Fillon fait une remontée significative.

Alain Juppé reste en tête des intentions de vote (36%) à la primaire de la droite mais voit fondre son avance sur Nicolas Sarkozy (30%) et François Fillon (18%), tous deux en hausse, selon un sondage Kantar-Sofres pour RTL/LCI/Le Figaro publié lundi.

Alain Juppé voit son avance se réduire. Avec 36% d'intentions de vote au premier tour de la primaire, qui aura lieu dimanche (avec un second tour prévu le 27 novembre), le maire de Bordeaux est en baisse de six points par rapport à la précédente enquête parue en octobre. Il devance Nicolas Sarkozy (30%), qui gagne deux points, et François Fillon (18%), en hausse de sept points. Suivent Bruno Le Maire (9%, -2 points), Nathalie Kosciusko-Morizet (4%, inchangé), Jean-Frédéric Poisson (2%, inchangé) et Jean-François Copé (1%, -1 point). Ces résultats sont basés sur une participation moyenne d'environ 3,9 millions d'électeurs.

François Fillon marque la plus grande avancée. Dans l'hypothèse d'une participation plus forte (6,3 millions), Alain Juppé creuserait l'écart sur Nicolas Sarkozy (36% contre 26%). Dans le cas d'une participation plus faible (2,3 millions), l'avance de l'ancien Premier ministre sur l'ex-chef d'État serait minime (35% contre 34%). À noter que dans toutes les hypothèses, les intentions de vote en faveur de François Fillon bondissent (entre 7 et 10 points, de 18 à 20%), confirmant ainsi une tendance des récents sondages.

Quels que soient les scénarios, Alain Juppé l'emporterait. Au second tour, quelle que soit l'hypothèse de participation, Alain Juppé l'emporterait sur Nicolas Sarkozy : par 59% contre 41% (participation moyenne), 62% contre 38% (large) ou 57% contre 43% (faible). Enfin, pour 61% des sondés, celui qui remportera la primaire à droite a "de grandes chances" de remporter la présidentielle, contre 18% d'un avis contraire.

Sondage réalisé en ligne du 7 au 10 novembre auprès d'un échantillon de 8.019 personnes inscrites sur les listes électorales, dont 714 "tout à fait certaines d'aller voter" à la primaire, selon la méthode des quotas.