Présidentielle : un défi extrêmement difficile" pour Macron selon Cohn-Bendit

  • A
  • A
Partagez sur :

Daniel Cohn-Bendit, soutien d'Emmanuel Macron, estime que le candidat d'En Marche ! doit "tenir compte" des électeurs qui voteront pour lui au second tour de l'élection présidentielle pour faire barrage à Marine Le Pen et non pour son programme.

INTERVIEW

Daniel Cohn-Bendit, soutien d'Emmanuel Macron, a réagi à la qualification du candidat d'En Marche ! pour le second tour de l'élection présidentielle au micro d'Europe 1. Il assure que de nombreux électeurs voteront en faveur d'Emmanuel Macron au second tour afin de faire barrage à Marine Le Pen, et non pour ses idées. L'ancien eurodéputé écologiste estime qu'il doit donc en tenir compte.

"C'est un peu une défaite pour Marine Le Pen". "Le problème le plus difficile pour Emmanuel Macron, c'est qu'il fait 24, 25%. Pour gagner, il lui faut 50%. Ceux qui vont le rejoindre ne le rejoindront pas pour son programme mais contre Marine Le Pen. Et ça, dans cette République, il faut en tenir compte. C'est ça que je veux lui dire : 'Tu ne peux pas dire, si je suis élu demain, j'ai été élu parce que j'ai proposé ceci. Ce n'est pas vrai !' Il y a un an, tout le monde disait que Marine Le Pen serait en tête au premier tour. Donc c'est un peu une défaite pour Marine Le Pen. Et deuxièmement, pour Emmanuel Macron, c'est un défi extrêmement difficile", a confié Daniel Cohn-Bendit.