Popularité des politiques : Jean-Luc Mélenchon grand vainqueur

  • A
  • A
Popularité des politiques : Jean-Luc Mélenchon grand vainqueur
Jean-Luc Mélenchon passe de la neuvième à la première place de ce baromètre d'avril 2017.@ AFP
Partagez sur :

Au second tour contre Emmanuel Macron, François Fillon ou Marine Le Pen, c'est toujours Jean-Luc Mélenchon que les Français préfèrent, selon ce sondage. 

Le dernier tableau de bord mensuel sur la popularité des politiques montre que la popularité de Jean-Luc Mélenchon grimpe en flèche, à 68% d'opinions favorables (+22 points en un mois), d'après un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio à paraître mercredi.

Emmanuel Macron reste à la troisième place.Jean-Luc Mélenchon passe ainsi de la 9e à la première place de ce baromètre d'avril 2017, remplaçant Alain Juppé qui prend la seconde place tout en restant à 60% de bonnes opinions. Emmanuel Macron reste lui à la troisième place et passe de 52 à 55% de bonnes opinions. Quatre autres candidats à la présidentielle font partie de la liste de 50 politiques soumise aux sondés.

François Fillon décroche un record d'impopularité. François Fillon recule de la 36e à la 37e place mais passe de 25 à 27% de bonnes opinions. En revanche, avec 72% de mauvaises opinions, il décroche le record d'impopularité des personnalités du baromètre, devant Jean-François Copé et Marion Maréchal-Le Pen (67%). L'institut de sondage a mesuré la popularité du patron de la France insoumise dans des duels avec les trois autres candidats en tête des sondages à la présidentielle. 

Jean-Luc Mélenchon préféré dans les trois duels. Dans les trois duels Jean-Luc Mélenchon est préféré à son adversaire. Contre Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon est préféré par 51% des sondés contre 46% pour le candidat d'En marche! Contre François Fillon, il l'emporte encore à 68% contre 29% pour l'ancien Premier ministre. Enfin contre Marine Le Pen, c'est toujours Jean-Luc Mélenchon que les Français préfèrent à 68% contre 27% pour la candidate du Front national.

Enquête réalisée par téléphone du 7 au 8 avril auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondag.e