Olivier Duhamel : "Jamais les débats n'ont autant pesé que pendant cette campagne"

  • A
  • A
Olivier Duhamel : "Jamais les débats n'ont autant pesé que pendant cette campagne"
@ DR
Partagez sur :

Pour l'éditorialiste d'Europe 1 Olivier Duhamel, le débat de l'entre-deux-tours qui opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen, mercredi soir, pourrait "faire bouger des électeurs". 

INTERVIEW

À quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle, le traditionnel débat de l'entre-deux-tours opposera Marine Le Pen à Emmanuel Macron, mercredi soir sur TF1. Quel impact pourrait avoir cet échange d'un peu plus de deux heures, orchestré par les journalistes Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn ? Pas grand chose au regard de l'histoire, selon Olivier Duhamel. "Pour tous les débats de l'élection présidentielle, à l'exception de 1974 (entre Valéry Giscard-d'Estaing et François Mitterrand, ndlr), rien ne s'est joué", indique-t-il. Mais cette année, les choses pourraient, selon lui, être différentes. 

"C'est une chose absolument nouvelle". "Jamais les débats n'ont autant pesé que pendant cette campagne", explique l'éditorialiste. "Les débats ont détruit des candidats, les débats ont fait des victoires : regardez Fillon, regardez le score de Mélenchon, tout ça vient des débats. C'est une chose absolument nouvelle : les débats peuvent faire bouger des électeurs alors que traditionnellement ce n'était pas le cas." Et de conclure : "donc c'est très important, cette élection n'est pas normale et le poids des débat n'est pas normal."