Marine Le Pen : "Si Macron était face à moi au second tour, quel cadeau !"

  • A
  • A
Marine Le Pen : "Si Macron était face à moi au second tour, quel cadeau !"
Marine Le Pen, lors de la session plénière du Parlement européen, à Strasbourg, le mardi 17 janvier.@ AFP
Partagez sur :

La présidente du Front national a assuré mardi n'avoir "aucune inquiétude" sur la montée en puissance du candidat de En Marche!.

Marine Le Pen a assuré mardi n'avoir "aucune inquiétude" sur la montée en puissance d'Emmanuel Macron, affirmant que se retrouver face à "ce mondialiste décomplexé" au second tour de la présidentielle serait au contraire "un cadeau".

Un "gaffeur absolument gigantesque". "On ne peut pas rêver une confrontation aussi claire et totale sur le plan des idées", a déclaré la présidente du Front national, candidate à l'élection présidentielle. L'ancien ministre de l'Économie de François Hollande "a la mondialisation décomplexée, alors que les autres sont des mondialistes honteux et font croire qu'ils sont patriotes, comme Fillon", a-t-elle ajouté.

"Macron est un gaffeur absolument gigantesque et quand il va s'agir de parler du fond, ça va être beaucoup plus compliqué pour lui. Pour l'instant, ce qu'il dit dans ses meetings, c'est une succession de platitudes", a ironisé Marine Le Pen.

Un "mondialiste décomplexé" face à "une patriote". Pas d'inquiétude donc dans les rangs du FN, contrairement au PS et à la droite, sur le "phénomène" Macron ? "Absolument aucune. Je dirais au contraire une espérance. Un face-à-face entre un mondialiste aussi caricatural et décomplexé que lui et une patriote comme moi, c'est l'idéal", a ajouté Marine Le Pen.

Celle qui répète à l'envie que la vraie ligne de fracture politique n'est plus entre la droite et la gauche mais entre "patriotes et mondialistes" voit dans ce potentiel duel le prélude à une "recomposition" plus large. "Actuellement, on attend que Macron ait définitivement tué le PS et après, on s'attachera à démonter son programme", a ajouté un responsable du Front national.