L'exclusion des "Constructifs" de LR sera examinée le 11 juillet promet Bernard Accoyer

  • A
  • A
L'exclusion des "Constructifs" de LR sera examinée le 11 juillet promet Bernard Accoyer
Bernard Accoyer a annoncé que le sort des "Constructifs" issus de LR sera étudié le 11 juillet prochain.@ AFP
Partagez sur :

Bernard Accoyer a déclaré à "L'Opinion" que le sort des "Constructifs" LR sera débattu lors du prochain bureau politique.

Le secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer, a déclaré jeudi qu'une éventuelle exclusion des députés Les Républicains membres du groupe "Les Constructifs" à l'Assemblée nationale serait examinée en bureau politique le 11 juillet.

Futur débat en bureau politique. "Nous en débattrons au prochain bureau politique parce qu'ils s'étaient déjà éloignés d'eux-mêmes par leur choix, il conviendra probablement d'aller plus loin", a estimé Bernard Accoyer, invité de L'Opinion.

Il a rappelé que "12 des parlementaires élus sous étiquette LR n'avaient pas de candidat En Marche ! en face d'eux, ils ont donc été élus". "Ils ont rendu des remerciements au président de la République", en formant, avec l'UDI et des indépendants, le groupe des "Constructifs".

Postes de questeurs : Accoyer dénonce un" scandale politique". "On voit aujourd'hui qu'ils se disent d'opposition pour pouvoir disposer des postes, s'octroyer les postes de l'Assemblée qui constituent l'équilibre démocratique de l'Assemblée nationale", a poursuivi Bernard Accoyer en référence à l'élection de Thierry Solère comme questeur mercredi, aux dépens du député LR Eric Ciotti.

"C'est un vrai scandale politique", a-t-il commenté, évoquant une "décision téléguidée par l'Élysée au mépris de nos institutions". Il a par ailleurs déclaré que le discours d'Emmanuel Macron devant le Congrès était un acte "méprisant" à l'endroit du Premier ministre.