Le Pen dit partager "en partie" la vision géopolitique de Fillon

  • A
  • A
Le Pen dit partager "en partie" la vision géopolitique de Fillon
"En ce qui me concerne, je ne fais allégeance à aucune puissance étrangère", nuance Marine Le Pen.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Dans un entretien à "Paris Normandie", la présidente du Front nationale assure partager "en partie" une "vision géopolitique internationale" avec François Fillon.

Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle, estime qu'elle partage "en partie" avec François Fillon "une vision géopolitique internationale", son "seul point commun" avec le candidat de la droite, dit-elle dans un entretien paru vendredi dans le quotidien Paris Normandie.

"Notre seul point commun". "Nous partageons, en partie, avec François Fillon, une vision géopolitique internationale, c'est notre seul point commun", explique la présidente du Front national à un journaliste qui estimait qu'elle était sur la même ligne que l'ancien Premier ministre concernant la relation que la France doit avoir avec Vladimir Poutine. "Je n'aurais jamais permis le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN", poursuit-elle. "Pour le reste, en ce qui me concerne, je ne fais allégeance à aucune puissance étrangère, je pense uniquement aux intérêts de la France", assure-t-elle ensuite.

Sa première mesure : lancer des négociations avec Bruxelles. Déclarant que son "principal adversaire" est "le mondialisme et la soumission à l'Europe", Marine Le Pen annonce également que le lancement de négociations avec Bruxelles pour rétablir la "souveraineté monétaire, territoriale, législative et économique" du pays serait sa première mesure si elle était élue.