L'Assemblée repousse la motion de rejet LR de la loi Travail

  • A
  • A
L'Assemblée repousse la motion de rejet LR de la loi Travail
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Les Républicains avaient défendu une motion de rejet du projet de loi Travail, qui a été largement repoussée par l'Assemblée nationale. 

La loi Travail n'a pas été rejetée mardi. L'Assemblée nationale a largement repoussé la motion de rejet préalable du projet de loi travail défendue par le groupe Les Républicains, au début des débats en première lecture dans l'hémicycle. Seuls 105 députés (LR, UDI, Front de Gauche, un apparenté PS, une écologiste) ont voté en faveur de cette motion qui avait été présentée par Jean-François Copé, tandis que 200 se sont prononcés contre (PS, radicaux de gauche et une grande majorité des écologistes). Sept se sont abstenus, dont quatre écologistes, au nombre desquels l'ancienne ministre Cécile Duflot, ou l'ex-socialiste Pouria Amirshahi. Les députés FN n'ont pas pris part au vote.

Un "vecteur de la demande de retrait". Orateur du Front de Gauche, Nicolas Sansu a justifié le vote de son groupe par la volonté de se servir de cette motion de droite comme d'un "vecteur de notre demande de retrait" du texte. Le Front de gauche n'avait pu déposer sa propre motion sur un texte jugé de "régression sociale", en raison de sa représentativité moins importante, selon son chef de file, André Chassaigne. Au nom des écologistes contestataires, Eva Sas a indiqué qu'ils voteraient en revanche la motion de renvoi en commission du projet de loi El Khomri, car "une réforme est nécessaire, mais pas celle-ci".