La consécration de Gérard Collomb vue de Lyon

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le maire PS de Lyon devient ministre pour la première fois de sa carrière. A Lyon, certains s'en réjouissent, d'autres se disent plus sceptiques.

REPORTAGE

Aux terrasses des cafés bondés, sur le boulevard de la Croix-Rousse à Lyon, la nomination au gouvernement de leur maire Gérard Collomb comme nouveau ministre de l'Intérieur, est dans toutes les conversations. "C'est une bonne chose, c'est un très bon maire de Lyon". "Il a fait tellement de bien pour embellir la ville, je lui souhaite beaucoup de réussite", se réjouissent Laurent et Serge.

"C'est un opportuniste". D'autres saluent cette promotion sans être pour autant particulièrement enthousiastes. "Je le voyais plus à l'Économie. Ministre de l'Intérieur, j'ai un peu plus de doutes", commente Gilles. Dans ce quartier frondeur de Lyon, d'autres sont même sceptiques : "Pour moi, c'est un homme qui a tout sauf des convictions, c'est un opportuniste", confie une lyonnaise.

"C'est quelqu'un qui est dans l'action". David Kimelfeld, l'une des proches de Gérard Collomb assure que cette nomination au gouvernement n'est pas une récompense pour service rendu : "C'est quelqu'un qui est dans l'action. Quand il s'est engagé auprès d'Emmanuel Macron, il ne s'est pas posé la question de savoir ce qu'il attendait en retour. Ce n'était pas là le sujet", plaide-t-il. Aujourd'hui, David Kimelfeld est pressenti pour occuper le siège abandonné mercredi par Gérard Collomb.