Revivez la journée de nomination du gouvernement Philippe

, modifié à
  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
La composition du gouvernement a été annoncée mercredi à 15 heures. Le premier Conseil des ministres se tiendra jeudi à 11 heures. 
L'ESSENTIEL

Emmanuel Macron a nommé mercredi un gouvernement paritaire de 22 membres dont trois ministres d'Etat, le centriste François Bayrou à la Justice, l'ex-animateur de télévision Nicolas Hulot à la Transition écologique et le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb à l'Intérieur, ainsi que l'ancien ministre LR Bruno Le Maire.

La prise Hulot. Figure de la cause environnementale, Nicolas Hulot intègre pour la première fois un gouvernement à 62 ans, après avoir été sollicité par François Hollande en 2016, après Jacques Chirac. Il a été pendant trois ans "l'envoyé spécial pour la planète" de M. Hollande dans la perspective de la Conférence de Paris sur le climat de 2015.

Collomb et Le Drian comme prévus. A gauche, Gérard Collomb hérite de l'Intérieur. Membre de l'aile droite du PS, sénateur-maire de Lyon, soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, en larmes pendant la passation des pouvoirs dimanche à l'Elysée, il intègre pour la première fois, à 70 ans, un gouvernement. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères.

Le Maire et Darmanin à Bercy. A droite, dans la foulée de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Quant au sarkozyste Gérald Darmanin, il pilotera le Budget, la Sécu, la Fonction publique et la Réforme de l'Etat.

Les centristes présents. Le gouvernement fait également la part belle aux centristes, avec le retour, pour la première fois depuis 1997 au sein d'un exécutif, de François Bayrou, accompagné de Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes de plein exercice, et Sylvie Goulard, qui hérite des Armées.

Europe 1
Par T.M.