Gouvernement d'Édouard Philippe : quel parti politique tire son épingle du jeu ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Dans sa volonté d'ouverture, Emmanuel Macron a nommé des ministres issus de partis politiques différents, avec un léger avantage à ses troupes de La République en marche!.

INFOGRAPHIE

Sur proposition du Premier ministre Édouard Philippe, Emmanuel Macron a nommé mercredi un gouvernement paritaire de 22 membres. La moitié d'entre eux sont des hommes et des femmes politiques de métier. Conformément à sa volonté de travailler avec toutes les sensibilités républicaines, le Président a pioché dans l'ensemble du paysage politique.

Trois ministres macronistes. Avec onze représentants, la société civile se taille la part du lion dans le nouveau gouvernement. Derrière, les différents partis politiques se disputent le reste des postes. Logiquement, c'est La République en marche!, la formation d'Emmanuel Macron qui compte le plus de ministres, trois précisément. Deux reviennent aux premiers à avoir rejoint la campagne au sein du mouvement En Marche!, récompensés de leur fidélité : Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et Christophe Castaner, secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement. La troisième est Sylvie Goulard, députée européenne qui a rejoint Emmanuel Macron en 2017.

De LR au PS. Quatre autres partis politiques sont présents dans le gouvernement d'Édouard Philippe, avec à chaque fois deux représentants. Le Parti socialiste obtient deux ministères : Jean-Yves Le Drian reste, mais change de ministère, après avoir exercé sous François Hollande et Gérard Collomb, premier soutien de Macron mais toujours étiqueté PS, arrive à l'Intérieur. Le MoDem, allié de poids d'Emmanuel Macron, place François Bayrou et Marielle de Sarnez. Le Parti radical de gauche place deux ministres : Annick Girardin, déjà ministre de François Hollande, et le sénateur Jacques Mézard. Enfin, Les Républicains sont représentés par Bruno Le Maire et Gérald Darmanin.

A noter que les secrétaires d'État Mounir Mahjoubi et Marlène Schiappa sont membres de La République en marche! mais n'ont jamais été élus (le premier est candidat aux législatives). Nicolas Hulot, quant à lui, s'est présenté à la primaire d'Europe-Écologie Les Verts pour l'élection présidentielle de 2012 mais avait été battu par Eva Joly.