Front national : malgré son score, un échec personnel pour Marine Le Pen

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Si Marine Le Pen arrive largement en tête à Hénin-Beaumont, ce n'est que l'arbre qui cache la forêt. Car sur le plan national, le FN boit la tasse.

ANALYSE

Le résultat du premier tour des législatives signe une cuisante défaite pour le Front national. Le parti perd 8 points par rapport au score réalisé au premier tour de la présidentielle par Marine Le Pen, passant de 21% à 13%. Et même si Marine Le Pen paraît bien placée pour l'emporter dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais (46%), c'est d'abord un échec personnel pour la cheffe du parti.

Des semaines difficiles depuis le second tour. La rupture a vraisemblablement eu lieu lors du débat de l'entre-deux tours de la présidentielle face à Emmanuel Macron. Là, sa dimension présidentielle s'est brisée sur ses outrances et ses approximations sur le plan économique. Son propre camp l'avait critiqué, et l'ancienne candidate avait elle-même confessé un ratage. Depuis, Marine Le Pen a eu à encaisser le départ de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, mais aussi la prise de distance de Florian Philippot.

Une crise majeure à venir. Résultat : une partie des électeurs du Front national s'est démobilisée. Ils doutent. Il y a quelques mois, ils voyaient encore le FN faire entrer 30 ou 40 députés dans l'hémicycle. Le résultat du premier tour des législatives, qui lui promet entre un et douze sièges seulement, leur prouve que ce sera loin d'être le cas. Pour la première fois depuis l'arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN, le parti est en net recul. C'est là la première crise majeure que va devoir affronter la fille de Jean-Marie Le Pen. Une crise qui s'ouvrira réellement dès le lendemain du second tour des législatives, dimanche prochain.