François Baroin : "Tsipras est condamné à partir"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le sénateur-maire Les Républicains de Troyes François Baroin estime que le Premier ministre grec Alexis Tsipras doit démissionner. 

INTERVIEW

La Grèce Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mardi soir que la Grèce avait fait défaut sur sa dette en ne remboursant pas son prêt de 1,5 milliard d'euros. Le sénateur-maire Les Républicains de Troyes François Baroin estime que le Premier ministre grec "Alexis Tsipras doit partir". 

"Sans la BCE, la Grèce serait en faillite". Au bord de la faillite, la Grèce réclame de l'argent frais. Faut-il lui en donner ? "La Banque centrale européenne lui en donne puisqu'il y a des lignes de crédit quotidiennes. S'il n'y avait pas la BCE, la Grèce serait ce matin en faillite".

"Tsipras doit partir". Un 'non' au référendum grec de dimanche signifierait-il forcément une sortie du pays de la zone euro ? "Le non rend très difficile un mandat de Tsipras, rend très difficile les négociations", affirme François Baroin. Et d'en rajouter une couche sur la responsabilité du Premier ministre : "il est condamné à partir. Il a part de responsabilité absolument majeure" dans cette crise. "Mais il faut tout faire pour ne pas perdre la Grèce". 

Baroin a du mal à croire Obama. Le sénateur Les Républicains François Baroin doute que les Etats-Unis aient cessé d'espionner leurs alliés, après les révélations sur les écoutes pratiquées par les services de renseignements américains à l'encontre des principaux dirigeants français. "Je voudrais être sûr aujourd'hui que l'administration américaine met en oeuvre ce qu'elle dit, c'est à dire qu'elle ne continue pas", a-t-il déclaré sur Europe 1. A la question "Vous ne croyez pas Obama ?", François Baroin a répondu clairement : "pas une seconde".

"Il faut combattre Marine Le Pen". La présidente du Front national l'a confirmé mardi sur iTELE : elle sera tête de liste dans la nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie au scrutin de décembre. Elle sera opposée à Xavier Bertrand, candidat des Républicains. "Il aura notre soutien total", assure François Baroin mercredi sur Europe 1. "C'est difficilement envisageable d'avoir une présidence de région qui bascule à l'extrême-droite. Il faut combattre Madame Le Pen". 

Retrouvez l'intégralité de l'interview de François Baroin :