Emmanuel Macron n'exclut pas la construction de nouveaux réacteurs nucléaires

  • A
  • A
Emmanuel Macron n'exclut pas la construction de nouveaux réacteurs nucléaires
Emmanuel Macron veut se montrer prudent dans sa politique énergétique.
Partagez sur :

Pour le chef de l'État, "aucune option ne doit être aujourd'hui a priori exclue" en matière de construction de réacteurs nucléaires, ainsi que pour l'avenir d'EDF.

Emmanuel Macron n'a pas exclu mardi la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France, estimant qu'il n'y avait pas de tabou sur cette question.

Dans l'attente des délais pour l'EPR de Flamanville… "J'attends d'abord les délais finalisés pour (l'EPR de) Flamanville et aussi d'avoir les analyses de l'autorité de sûreté nucléaire, c'est dans ce contexte-là (...) qu'il conviendra de mettre en oeuvre une stratégie pour le groupe EDF", a dit le chef de l'État lors d'une rencontre avec des journalistes à Paris.

… Macron n'a "pas de tabou" sur les réacteurs. Dans cette stratégie, "aucune option ne doit être aujourd'hui a priori exclue", a-t-il dit. "Il n'y a pas de tabou sur le sujet et donc je n'exclus pas l'option (d'ouverture de nouveaux réacteurs) mais je ne suis pas en situation - compte tenu en particulier de ce que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) peut nous dire à ce stade - de vous dire si ce sera à court terme, à moyen terme, à long terme ou si c'est à exclure".

"En finir avec les centrales à charbon". Le chef de l'Etat a également réaffirmé sa détermination à remplir les engagements internationaux pris par la France en matière de réduction des émissions de CO2 et d'en "finir avec les centrales thermiques et charbon". "Ce sera mis en œuvre dans le quinquennat", a-t-il assuré.