Emmanuel Macron félicite Recep Tayyip Erdogan après sa réélection à la tête de la Turquie

  • A
  • A
Emmanuel Macron félicite Recep Tayyip Erdogan après sa réélection à la tête de la Turquie
Emmanuel Macron a adressé ses félicitations à Recep Tayyip Erdogan@ Ludovic MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :

Le président Macron a félicité Recep Tayyip Erdogan mardi pour sa victoire à l'élection présidentielle turque dimanche et a adressé ses "vœux de succès pour le développement économique et social".

Le président Emmanuel Macron a félicité son homologue turc Recep Tayyip Erdogan après sa réélection, en appelant à "un dialogue apaisé" entre la Turquie et l'Union européenne, a indiqué mardi l'Élysée.

Macron félicite Erdogan. Emmanuel Macron "a félicité" lundi Recep Tayyip Erdogan "et a adressé ses vœux de succès au peuple turc pour le développement économique et social et le fonctionnement démocratique des institutions", a précisé la présidence. Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 2003, a remporté dimanche un nouveau mandat de cinq ans dès le premier tour des élections, pour lequel ses prérogatives de président seront considérablement renforcées après une réforme constitutionnelle adoptée l'an dernier.

Appel à un dialogue "apaisé" entre la Turquie et l'UE. Le président français a "rappelé son attachement au dialogue étroit et franc avec le président turc sur les crises régionales, la Syrie en particulier et la lutte contre le terrorisme", précise l'Élysée. Emmanuel Macron a en outre "souligné l'importance d'un dialogue apaisé entre la Turquie et l'UE, dans le respect des principes et des valeurs qui nous sont communes".

Des rapports tendus. Les rapports entre Ankara et Bruxelles sont particulièrement tumultueux depuis la tentative de putsch contre Recep Tayyip Erdogan en juillet 2016, et la répression qu'elle a déclenché. En recevant Recep Tayyip Erdogan le 5 janvier à l'Élysée, Emmanuel Macron lui avait proposé un "partenariat" avec l'UE "à défaut d'une adhésion", afin de "sortir de l'hypocrisie" après plus de 50 ans de négociations. La Turquie et l'UE ont par ailleurs conclu en 2016 un pacte migratoire qui a permis de réduire drastiquement le nombre de migrants se rendant en Europe depuis la Turquie.