Claude Bartolone fustige "le parti riquiqui de Nicolas Sarkozy"

  • A
  • A

Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach, lundi sur Europe 1.

INTERVIEW

Invité de Jean-Pierre Elkabbach, lundi sur Europe 1, Claude Bartolone a dénoncé Les Républicains, le parti qui a succédé samedi à l'UMP. "Au cours de la première réunion du parti Les Républicains, j'ai eu l'impression qu'on avait Nicolas Sarkozy en pire", a fustigé le président de l'Assemblée nationale. "Il a voulu créer le parti Les Républicains et finalement on se retrouve avec un parti de l'entre-soi. C'est le petit parti riquiqui de Nicolas Sarkozy", a-t-il raillé. "Je pense que Nicolas Sarkozy est en train de faire de la politique comme on en faisait au moment de grand-papa", a-t-il ajouté. "Lorsqu'on emploie des mots tels que ceux qu'il a employés, c'est autant de voix pour l'extrême droite".

"Liste noire" du Kremlin : "c'est incompréhensible". Alors que Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, a été placé par le Kremlin sur une "liste noire" de personnalités interdites de séjour en Russie, Claude Bartolone s'est indigné contre cette mesure. "C'est incompréhensible, cette histoire", lancé le titulaire du "Perchoir". "Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est du délit de sale gueule, encore une fois ?"

Un voyage de parlementaires français doit avoir lieu à Moscou courant juin. Mais "si les Russes n'acceptent pas, il n'y aura pas de délégation", a affirmé Claude Bartolone, qui a annoncé qu'il en prendrait la tête.

>> L'interview en intégralité :