Agression de Kim Kardashian à Paris : "Il y a une urgence générale sur la sécurité" pour NKM

  • A
  • A
Agression de Kim Kardashian à Paris : "Il y a une urgence générale sur la sécurité" pour NKM
@ Europe 1
Partagez sur :

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, invitée lundi sur Europe 1, a déploré l'agression dont a été victime la starlette de la télé-réalité : "On pense à elle et à l'image de Paris."

INTERVIEW

"On pense à elle car ce qui lui est arrivé est violent et traumatisant. Et on pense à l'image de Paris". Lundi, sur Europe 1, Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate à la primaire de la droite est revenue sur l'agression de la star américaine Kim Kardashian, dans sa chambre d’hôtel à Paris dans la nuit de dimanche à lundi. 

"Une contre pub pour Paris". "On a en boucle sur toutes les chaînes ce qui lui est arrivé. Vous vous rendez compte de la contre-pub que ça représente?", s'agace la chef de l'opposition au conseil de Paris, invité du deuxième "Lundi de la primaire". "Aujourd'hui, on peut faire toutes les publicités que l'on veut pour Paris, qui coûtent très cher. Toutes ces publicités ont été annulées par ce qui s'est passé avec Kim Kardashian." L'affluence touristique a chuté de 7% depuis janvier dernier et notamment à Paris après la vague d'attentats qui a frappé le pays.

"Une urgence sur la sécurité". Selon elle, des mesures concrètes "face à de nouvelles menaces" doivent être prises. "Il y a une urgence générale sur la sécurité à Paris. On a ce genre d'action violente, mais l'on a aussi le problème de la sécurité des Asiatiques. Du côté du pouvoir et du côté de la municipalité, on n'est pas assez réactif". 

La star américaine a été agressée dans un hôtel particulier dimanche, par de faux policiers qui l'ont ligotée avant de lui dérober des bijoux d'une valeur totale estimée à 10 millions d'euros.