Access prime time, JT : on a regardé la rentrée télé lundi soir

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Lundi, la télévision faisait sa grande rentrée entre 18 heures et 20 heures. Europe 1 s'est penché sur chacun des programmes et vous donne son avis.

Touche pas à mon poste ! nouvelle formule, début d'Yves Calvi sur Canal+ et d'Anne-Sophie Lapix sur France 2, retour de Quotidien sur TMC : lundi, la grande bataille de l'access prime time a repris, avec en fond la guerre pour le leadership de la grande messe du 20 Heures. Europe 1 a regardé pour vous ces programmes et vous donne son avis.

L'info du vrai, un air de déjà vu ?

C'est Yves Calvi, sur Canal+ avec L'info du vrai, est le premier à ouvrir le bal. Dès les premières images, grosse surprise visuelle. On est bien loin du décorum de son prédécesseur Le Grand Journal. Voici le téléspectateur sur un plateau "low profile", pas très grand, bleu et blanc. Autour d’une table ovale, Yves Calvi distribue la parole à trois experts pendant une heure.

Tout ça ressemble beaucoup à C dans l’air... le programme qu’Yves Calvi a créé avec Jérôme Bellay et présenté sur France 5 pendant 15 ans. D'ailleurs, lundi soir, les twittos se sont même amusés à poster des photos des deux plateaux côte à côte, en parlant de copier-coller.

Côté fond, le thème de lundi soir était "Macron, qu’as-tu fait de tes 100 jours". Une sorte de pédagogie des réformes, exactement le thème balayé en long en large et en travers il y a une semaine dans C dans l’air, qui continue sur France 5, présenté par Caroline Roux. En clair, difficile de voir la différence entre la première partie de L’info du Vrai et C dans l’air, situation d’autant plus troublante que les deux émissions se retrouvent face-à-face pendant 40 minutes entre 18h20 et 19h.

Cyril Hanouna vs Yann Barthès

Dès 19h12, direction C8 et TPMP. Cyril Hanouna prend l’antenne en direct. On découvre un nouveau plateau, et surprise, une grande scène, avec un grand nom dessus : la chanteuse Rita Ora. La démonstration de force est incontestable et que le message soit clair pour la concurrence : avec tous les artistes Universal, propriété de Vincent Bolloré comme C8, Cyril Hanouna va bénéficier d’un sacré vivier. De quoi donner des frayeurs à C à vous (France 5) et Quotiden (TMC).

À deux chaînes de TPMP, Quotidien a commencé sa saison sur TMC. Le programme ressemble à ce que l’on connaît déjà. Mention spéciale pour Étienne Carbonnier. Avant, ce chroniqueur était cantonné au sport, maintenant, il regarde aussi la télé avec sa nouvelle séquence "Lundi canap", "Mardi canap", etc.

Qui est le roi de l'access prime time ?

La leçon numéro 1 à retenir, c'est que ce ne sont pas les nouveaux programmes qui font le plus d’audience. Le leader incontesté de l’access, c’est Nagui sur France 2, avec 3,2 millions de téléspectateurs pour N’oubliez pas les paroles sur France 2. En deuxième position, on retrouve TF1 avec son feuilleton Demain nous appartient, à 2,9 millions de fidèles. Numéro 3, le 19/20 de Carole Gaessler avec 2,7 de téléspectateurs.

En ce qui concerne la guerre Cyril Hanouna/Yann Barthès, difficile de dire qui a gagné le match qui tourne autour d’un million de téléspectateurs. En première partie d’émission, Cyril Hanouna est devant, puis c’est Yann Barthès qui reprend l’avantage en deuxième partie avec 1,5 million de curieux. De son côté, L’info du Vrai, l’émission d’Yves Calvi, a commencé très timidement, seulement 187.000 téléspectateurs.

Premier duel à 20 Heures

L'autre enjeu lundi soir, c’était les débuts d’Anne Sophie Lapix à la tête du 20 Heures de France 2. La nouvelle cheffe de la grand-messe de la deuxième chaîne a pris l’antenne une minute avant 20 heures. Elle a déroulé ses titres dans le noir, puis sa table s'est ouvert par un mouvement magique et c'est le véritable début. D'entrée, un débit peut-être un peu rapide et saccadé, on sent un peu de stress, mais surtout beaucoup de professionnalisme. Le journal s’est déroulé sans accroche.

Pour ce premier duel à 20 Heures, c'est en tout cas Anne-Sophie Lapix qui remporte la bataille des audiences d'un léger avantage, 5,8 millions de téléspectateurs sur France 2, contre 5,6 pour Gilles Bouleau sur TF1. Maintenant pour Anne-Sophie Lapix, il va falloir tenir, une fois l’effet de curiosité passé.