Un an après, la Belgique commémore les attentats de Bruxelles

  • A
  • A
Un an après, la Belgique commémore les attentats de Bruxelles
Les hommages ont commencé à l'aéroport de Bruxelles, mercredi matin. @ AFP
Partagez sur :

La journée d'hommage aux victimes des attentats du 22 mars 2016 a commencé avec une minute de silence à l'aéroport de Bruxelles, mercredi matin. 

L'ESSENTIEL

Le 22 mars 2016, la Belgique était frappée par les pires attentats de son histoire. Perpétrées à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek, deux attaques revendiquées par le groupe État islamique (EI) faisaient 32 morts et plus de 320 blessés au sein de la capitale, Bruxelles. Un an après, de nombreuses cérémonies d'hommage aux victimes sont organisées, mercredi. Suivez les commémorations en direct sur Europe1.fr. 

Les infos à retenir : 

  • Il y a un an, les attentats de Bruxelles faisaient 32 morts et plus de 320 blessés

  • Une minute de silence en présence du roi Philippe a été organisée à l'aéroport Zaventem

  • Les commémorations se sont poursuivies à la station de métro Maelbeek

Émotion à l'aéroport. À 7h58 précises, plusieurs centaines de personnes, victimes, secouristes, employés et représentants des plus hautes autorités du royaume se sont recueillies à l'aéroport Zaventem. C'est à cette même heure, en 2016, qu'Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui avaient déclenché une charge de TATP dans le hall des départs, tuant 16 personnes. 

fouleaéroport

La courte cérémonie, sous un froid soleil printanier, a été ponctuée par une ballade rock, interprétée par Eddy Van Calster, le mari d'une employée de l'aéroport décédée lors de l'attentat. Un responsable a égrené solennellement les noms des victimes, de 7 nationalités différentes. Le roi Philippe et le Premier ministre, Charles Michel, étaient présents mais ne se sont pas exprimés. 



Une "minute de bruit". Les commémorations se sont poursuivies à la station de métro Maelbeek, où s'était produite la seconde attaque suicide, qui avait également fait 16 morts. Une "minute de bruit", marquée par les applaudissements des voyageurs, a été respectée dans les transports en commun bruxellois.



Manneken Pis pompier. Le couple royal belge a ensuite inauguré une sculpture monumentale en hommage aux victimes de tous les attentats, à deux pas du siège de la Commission européenne. En début d'après-midi, les enfants des écoles de Molenbeek, la commune qui fut la base arrière des djihadistes, ont rencontré des victimes. Enfin, trois cortèges citoyens ont pris la direction de la place de la Bourse, que les Belges avaient spontanément transformée en mémorial il y a un an. Pour l'occasion, le célèbre Manneken Pis bruxellois a reçu une tenue de pompier.