Irak : 10 à 13.000 combattants de l'Etat islamique comptabilisés

  • A
  • A
Irak : 10 à 13.000 combattants de l'Etat islamique comptabilisés
Partagez sur :

C'est le secrétaire aux Affaires étrangères du Royaume-Uni qui a avancé ce chiffre mardi lors d'une déclaration devant la Chambre des communes.

Dix à treize mille djihadistes du groupe Etat islamique (EI) sont engagés dans la lutte en Irak, a estimé mardi le secrétaire au Foreign Office du Royaume-Uni, Philip Hammond.

80.000 combattants non islamistes en Syrie. "On estime que 10.000 à 13.000 combattants de l'EI sont actifs en Irak", a-t-il dit aux députés de la chambre des Communes. Le chef de la diplomatie britannique a ajouté qu'en excluant les hommes de l'EI et du Front al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda, il y aurait dans les 80.000 combattants insurgés en Syrie. "La composante de l'opposition qui exclut l'EI et le Front al Nosra totalise probablement dans les 80.000 combattants, déployés à travers tout le pays, voilà la dernière estimation en date dont je dispose", a-t-il dit aux élus.

"Le départ de Bachar El-Assad". Selon Philip Hammond, le président syrien Bachar al Assad devra quitter le pouvoir "à un moment ou un autre" dans le cadre d'un éventuel futur accord entre grandes puissances pour mettre un terme à ce conflit. "Nous sommes prêts à discuter avec tous ceux qui sont disposés à parler de ce que pourrait être une transition politique en Syrie, mais il est évident à nos yeux qu'à un moment ou un autre, cela doit impliquer le départ de Bachar al Assad", a-t-il dit devant les Communes.