Décès suspect d'Ebola dans le nord de la Sierra Leone

  • A
  • A
Décès suspect d'Ebola dans le nord de la Sierra Leone
@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Une étudiante serait morte d'Ebola dans le district de Tonkolili alors que l'épidémie a été déclarée finie. Les résultats sont cependant à confirmer. 

La Sierra Leone a annoncé enquêter sur un décès suspect d'Ebola après un prélèvement positif dans le nord de son territoire jeudi, quelques heures après la proclamation officielle de la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest.

Prudence. La déclaration par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de l'arrêt de "toutes les chaînes connues de transmission" de l'épidémie d'Ebola au Liberia comme dans l'ensemble de la région avait été accueillie avec soulagement mais prudence par les pays touchés et la communauté internationale.

Résultat à confirmer. Quelques heures plus tard la Sierra Leone annonçait un décès suspect d'Ebola à Magburaka, dans le district de Tonkolili situé au nord. Un premier prélèvement a été testé positif jeudi, selon un haut responsable au ministère sierra-léonais de la Santé. Selon ce responsable ayant requis l'anonymat, il s'agit d'une étudiante décédée à une date non indiquée. Des analyses complémentaires doivent être effectuées et "les résultats complets seront portés à la connaissance du public d'ici à vendredi", a-t-il déclaré.

Fin de l'épidémie en novembre. La Sierra Leone était sortie de l'épidémie depuis le 7 novembre, suivie de la Guinée le 29 décembre. Il ne restait plus que le Liberia, qui a atteint jeudi son 42e jour (deux fois la durée maximale d'incubation du virus) sans nouveau cas depuis le second test négatif sur le dernier patient, d'après l'OMS. L'épidémie a fait en tout 11.315 morts sur quelque 28.637 cas recensés.