Ce qu’il faut retenir de la venue de Saad Hariri à Paris

  • A
  • A
Partagez sur :

La venue du Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri à Paris contribue à "apaiser les tensions" au Proche-Orient. 

Le séjour de Saad Hariri à Paris devrait être de courte durée. Arrivé samedi matin d'Arabie Saoudite, le Premier ministre démissionnaire libanais va rentrer au Liban, mercredi. C'est en tout cas ce qu’il a confirmé à Europe 1, samedi après sa rencontre avec Emmanuel Macron à l'Élysée.

Il a confirmé son retour au Liban. Après sa démission surprise il y a deux semaines depuis l'Arabie saoudite, et après les spéculations selon lesquelles il était retenu en "otage" par Ryad, Saad Hariri a confirmé samedi qu’il rentrerait mercredi prochain au Liban pour la Fête de l'indépendance.

La France et Macron se mouillent sur ce dossier. Pour la France, le dossier libanais est devenu une priorité. L'Élysée le martèle, elle est en première ligne des négociations. Et Emmanuel Macron semble vouloir s’imposer en arbitre du conflit entre le Liban, l'Arabie Saoudite et l'Iran. "L'objectif est que le Liban puisse conserver sa stabilité et de le protéger des crises régionales", précise l’Élysée. Le président de la République va maintenir le contact avec ses homologues lors des prochaines semaines. Paris envisage de réunir le groupe international de soutien au Liban à Paris "en fonction de l'évolution de la situation".

Une visite de chef d’État. Pour mieux comprendre l’importance que la France attache à ce dossier, il suffisait de regarder la réception samedi de Saad Hariri au palais présidentiel. Accueilli comme un chef de l'État en exercice, Emmanuel Macron l’a salué en personne à sa descente de voiture, avant que les deux hommes ne montent main dans la main les marches de l'Élysée.  



Quelles suites pour Hariri ? La prochaine étape pour Saad Hariri est bien évidemment le retour au pays. Mercredi donc, il devra confirmer s'il a, oui ou non, démissionné de son poste de Premier ministre. En attendant, il devrait occuper l'un des appartements de son père, Rafiq Hariri, dans le très chic 7ème arrondissement de la capitale.   

Et sa famille ? Contrairement à ce qu'on pensait, Saad Hariri n'est pas venu à Paris avec toute sa famille. Seul sa femme et son fils aîné ont déjeuné avec le couple Macron. Ses deux plus jeunes enfants sont eux toujours à Ryad, où ils sont scolarisés. Selon l’Élysée, le fait qu’ils soient restés en Arabie saoudite ne constituait pas "un motif d'inquiétude" : "Ils les ont laissés parce qu'ils l'ont jugé désirable".