Que sait-on sur la chute mortelle sur un tournage de France 2 ?

  • A
  • A
Que sait-on sur la chute mortelle sur un tournage de France 2 ?
Le phare de Lege-Cap-Ferret, en Gironde, où s'est produit le drame jeudi soir. @ AFP
Partagez sur :

Une fillette, âgée de 12 ans, est morte après avoir chuté de 30 mètres lors d'un numéro de voltige jeudi, à Lège-Cap-Ferret, sur le tournage de la série "Le Monument préféré des Français", animé par Stéphane Bern sur France 2.

C'est un terrible accident qui a frappé le tournage d'une émission de France 2 jeudi soir. Une jeune fille de 12 ans a fait une chute mortelle alors qu'elle effectuait un numéro de voltige sur le phare de Lège Cap Ferret, en Gironde. L'accident s'est produit lors des répétitions de l'émission "Le monument préféré des Français", présentée par Stéphane Bern. En conséquence, la chaîne a décidé d'interrompre le tournage. Au lendemain de ce drame, une enquête a été ouverte par le parquet de Bordeaux et confiée à la gendarmerie afin de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident. 

Les témoignages confrontés aux expertises techniques. Les investigations des gendarmes vont tout d'abord se concentrer sur l'expertise du matériel saisi jeudi soir : baudrier, mousqueton, et la corde avec laquelle la fillette était assurée au moment de sa chute fatale d'une trentaine de mètres. A ce titre, des gendarmes de haute montagne ont été sollicités pour leurs connaissances techniques. Les enquêteurs comptent également sur les auditions des témoins, à commencer par celles des parents de la victime qui ont malheureusement assisté à l'accident.

"Il y avait sur place à la fois les deux personnes de la société de production et les deux parents de la victime, qui seront entendus dès que leur état psychologique le permettra, ainsi que deux autres danseurs voltigeur", détaille au micro d'Europe 1 le commandant Jean-Philippe Vidalo, chef de la gendarmerie dans le bassin d'Arcachon. "Les auditions devraient répondre à l'immense majorité de nos questions. Et ses réponses seront confirmées ou infirmées avec l'analyse du matériel", précise le militaire.

"C'est un accident terrible". Le président de la société Morgane production est arrivé vendredi auprès de ses équipes, qui tournaient les images du programme pour France 2. Il ne cachait pas son émotion. "La troupe dirigée par le père et la mère, et dont faisait partie leur fille, était en train de répéter, et c'est pendant ces répétitions que l'accident a eu lieu. C'est un spectacle qu'ils ont l'habitude de faire. C'est un accident terrible", témoigne-t-il.  Plus de questions que de réponses pour l'instant, donc, au lendemain du drame qui suscite une vive émotion sur la presqu'ile. Mais l'enquête ne fait commencer, assure-t-on à la sous-préfecture.