Menaces à répétition à La Ciotat : "une affaire criminelle"

  • A
  • A
Menaces à répétition à La Ciotat : "une affaire criminelle"
Les impacts de balles sur la fenêtre de l'hôtel de l'adjoint du maire de La Ciotat, Noël Collura.@ Nathalie Chevance : EUROPE 1
Partagez sur :

Pour la quatrième fois en dix jours, l'équipe municipale de La Ciotat a été ciblée par des tirs de chevrotine. La piste interne est privilégiée.

Tirs de chevrotine sur la façade de l'hôtel de ville, menaces de mort à l'encontre du maire et de son épouse… Dans la nuit de lundi à mardi, l’hôtel d’un élu La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, a à son tour été la cible de plusieurs tirs. 

"Une affaire très grave". L'équipe municipale en appelle à l'aide de l'Etat, et demande des résultats. "C'est une affaire très grave", explique le préfet de police, Laurent Nunèz. "Il s'agit d'une affaire criminelle, traitée comme telle, qui ne remet en rien en cause l'autorité de l'Etat. Tout est mis en œuvre pour interpeller dans les plus brefs délais les auteurs de ces menaces", prévient-il.

La piste interne privilégiée. Parmi les pistes privilégiées, celle d'un conflit avec du personnel municipal. La ville doit réaliser 1 million d'euros d'économies l'an prochain, et certains agents n'accepteraient pas ces restrictions budgétaires. L'enquête a été confiée à la brigade criminelle, qui travaille notamment sur des images de vidéosurveillance.