Loir-et-Cher : il tire sur un principal avec un pistolet à billes et écope de prison ferme

  • A
  • A
Loir-et-Cher : il tire sur un principal avec un pistolet à billes et écope de prison ferme
Le jeune homme a également déjà aspergé trois personnes du collège Rabelais avec un fusil à eau. (illustration)@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Un homme de 20 ans a été condamné jeudi à huit mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Blois pour avoir tiré avec un pistolet à billes sur un principal d'un collège de la ville.

Lors de son procès, l'homme avait assuré qu'il était venu "pour jouer" avec son pistolet à air comprimé tirant des billes en plastique, devant le collège Rabelais de Blois, dans le Loir-et-Cher. Jeudi, le jeune homme âgé de 20 ans a été condamné à huit mois de prison ferme, rapporte Le Parisien.

Interdiction de s'approcher du collège pendant trois ans. Un mandat de dépôt immédiat a été délivré et l'homme a interdiction de s'approcher de l'établissement pendant trois ans. Au moment des faits, le principal du collège, averti de la présence de deux individus suspects, a pris la décision de fermer le portail. Alors qu'il leur tourne le dos, le principal est touché à deux reprises, à la main et dans le bas du dos, sans être blessé, précise le quotidien. 

Déjà condamné pour violences sur des policiers. Selon Le Parisien, le jeune homme a déjà été condamné le 31 juillet pour des violences commises sur des policiers de Blois. Il a également déjà aspergé trois personnes du collège Rabelais avec un fusil à eau. Selon l'avocat du principal, dans le contexte de risque d'attentat terroriste, cette mauvaise blague représente "un défi à l'institution". Il a demandé une condamnation à l'euro symbolique mais le procureur a réclamé un an de prison ferme estimant que les faits "sont graves".