Attaque d'un commissariat : les policiers "ont agi dans le cadre de la légitime défense"

  • A
  • A
Partagez sur :

Fabien Vanhemelryck, secrétaire général délégué du syndicat Alliance, a assuré que ses collègues, attaqués devant un commissariat à Paris, n'ont fait que riposter à l'assaillant. 

INTERVIEW

Le profil de l'assaillant d'un commissariat du 18e arrondissement de Paris, jeudi, commence à se préciser. L'homme abattu, alors qu'il tentait d'attaquer des policiers en criant "Allah Akbar", a été identifié. Il a tenté de s'en prendre à des agents en faction, à l'aide d'un couteau. "On peut s'avancer et dire que mes collègues ont agi dans le cadre de la légitime défense", a estimé Fabien Vanhemelryck, secrétaire général délégué du syndicat Alliance, invité jeudi soir sur Europe 1.

"Obligés de riposter". "Ils ont été agressés avec un hachoir de boucher, ils ont dû riposter avec leurs armes pour neutraliser l'individu", poursuit le policier. "Quand un individu vous attaque avec un hachoir de boucher avec l'intention de vous tuer, vous êtes bien obligés de riposter pour assurer non seulement votre sécurité mais aussi celle de l'ensemble du commissariat. Au péril de leurs vies, ils ont été obligés de le neutraliser, et c'est pour ça qu'ils ont fait usage de leurs armes", a estimé Fabien Vanhemelryck.