Le Broyé du Poitou, le gâteau que l'on frappe en plein cœur

  • A
  • A
Produit du terroir est une chronique de l'émission Le grand direct des régions
Partagez sur :

Chaque matin, Anne Cazaubon nous fait découvrir une spécialité du terroir.

Aujourd’hui, une chronique spéciale pour nos amis gourmands et "bourrins" avec un Gâteau qui ne se découpe pas mais qui se partage en lui donnant un grand coup de poing en plein cœur, le broyé du Poitou.

Qu’est-ce que c’est que ce gâteau ?

On l’appelle le broyé poitevin ou le broyé du Poitou. Il s’agit un gâteau plat qui fait deux centimètres d’épaisseur environ et qui est très rond. On le trouve sous forme de petites ou de grandes galettes, le diamètre peut faire de huit centimètres à un mètre.
A l’intérieur, de la farine, du sucre, des œufs et beaucoup de beurre.

Quand est-ce qu’on le mange le Broyé ?

C’est un peu le gâteau de transition, de passage, de rituel. Autrefois cette grande galette plate marquait tous les évènements de la ferme, le battage du blé les moissons, la grande lessive ou les mariages.

Comment ça se mange parce que ça a l’air très solide ?

En cherchant "Broyé du Poitou", nous avons trouvé la fameuse méthode pour "casser le broyé".
Alors, c’est une méthode "violente", il faut bien dire ce qui est, puisqu’il s’agit d’asséner un gros coup de poing, comme on taperait du poing sur la table sur le Broyé, qui lui n’a rien demandé.
Alors l’idée, c’est aussi, que chacun va choisir sa part selon son appétit, comme on dit dans le merveilleux monde des blogs de cuisine, "chacun peut choisir un morceau à la taille de sa gourmandise".

Aujourd’hui  le Broyé est paraît-il délicieux avec une salade de fruit, une compote, ou un café mais il reste indispensable lors d’un vin d’honneur. Le tremper dans un verre de vin rouge, est, paraît-il, une savoureuse expérience et on n’en doute pas !