Mohammed ben Salmane, un prince péremptoire

  • A
  • A
L'histoire de la semaine est une chronique de l'émission Europe week end
Partagez sur :

Marc Messier dresse le portrait du prince héritier d'Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane.

Le hennissement d’une Ferrari… Le vrombissement d’un pur-sang… Un puits qui donne de l’eau, une chamelle du lait de chèvre… Le Pays de l’Or Noir à l’envers…  Quelque chose d’insensé, presque de « Lewis-Carollien »,  s’est produit là-bas… Un Roi désignant son fils pour lui succéder, au lieu d’un frère, d’un demi-frère ou d’un neveu… Un grain de sable dans une mécanique de succession dynastique impeccablement  huilée depuis des lustres… Un nouveau Prince héritier parlant de sevrage du pétrole, d’émancipation de la bédouine, de TVA pour tous et d’impôts pour la Tribu Royale… Une tempête sans précédent dans le désert des Saoud… Une révolution de Palais qui pourrait bien changer la face de l’Arabie Saoudite et secouer les keffiehs dans une région à fleur de peau …

MBS… Les initiales du fils « prodige »…  Mohamed Ben Salman,  le fils préféré du Roi, le 1er mâle que lui a donné sa 3ème épouse, sa favorite, la Princesse  Fahdah… MBS, un surnom à la consonance d’un diplôme américain, pour un jeune impétueux de 31 ans, qui n’a pour tout bagage, en dehors de ses tonnes de Vuitton, qu’une modeste licence en droit, décrochée à l’université de Ryad… Pas un intellectuel, mais un type habile et perspicace, confirment plusieurs spécialistes de la région…

Mohamed Ben Salman : Un ancien bègue à la voix rauque, un Prince, facilement péremptoire, qui a des tics nerveux et qui adore le coca-cola… Un  ambitieux, intrigant et impatient  qui a réussi ces 2 dernières années à éliminer tous ses concurrents et à devenir l’Héritier en Titre, l’homme fort du Royaume Wahhabite, l’un des plus grands pays producteurs de pétrole au monde et le 1er auxiliaire de l’Amérique dans le monde Arabe … 

MBS… Un grand gaillard à la barbe brune, taillée, 2 fois par jour,  par un figaro-visagiste, attaché en permanence à son prince : Un entretien au millimètre près, réalisé avec des ciseaux en or massif… Un héritier dont on ne sait pas grand-chose en vérité… Une personnalité et une vie mystérieuses, à l’instar de celles des milliers de princes et de princesses d’un Royaume, qui cache ses altesses depuis toujours… Des existences comme des secrets d’état,  parfois trahis par les frasques ou les délires d’un Prince dégénéré, en free-style, à l’étranger… Des petites et des grosses bêtises, rattrapées en moins de 2, par les avocats et les consuls les plus efficaces de la planète… Dollars, menaces, des plaintes vite déchirées, des conneries vite oubliées…

Pas le genre, évidemment, de MBS, présenté par ses conseillers, comme un futur Roi vertueux, moderne et bosseur, un père de 3 enfants, marié, monogame et croyant…. Mais pas trop… Un progressiste, pas loin de penser qu’une saoudienne pourrait un jour devenir l’égale d’un saoudien, presque un agitateur au Royaume de la Charia… On oubliera les rumeurs qui l’auraient, par le passé,  entrainé à l’étranger,  dans quelques fêtes « Haram », interdites par la Loi Islamique… Des ragots forcément… On retiendra l’image d’un Prince Héritier tout entier consacré à ses multiples fonctions… « Mister Everything », l’un de ses autres petits noms … « Monsieur Tout »,  à la fois Ministre de la défense,  vice-1er mi­nistre, et grand réformateur d’une économie Saoudienne que MBS entend transformer en profondeur, pour la préparer à l’après-Pétrole  …

Des réformes axées sur la création à venir du plus grand fond d’investissement du monde… Un trésor fabuleux qui pourrait atteindre  2.000 milliards de dollars…  Plus que la valeur cumulée de Google, ­Apple et Microsoft… Une fortune avec laquelle MBS rêve d’acheter une partie du monde occidental…

… Un refondateur thatchérien comme il adore se présenter… Un général aussi Un chef de guerre… Celle qu’il a déclenchée il y a 2 ans au Yémen, pour combattre les Houthis, des chiites alliés de l’Iran, la bête noire de l’Arabie Saoudite… 2 années de guerre et d‘horreurs qui se ressemblent aujourd’hui à un fiasco…. « Un Vietnam saoudien » affirme un expert du Golfe, qui s’interroge comme beaucoup : « Mohamed Ben Salman,  le Prince-héritier d’Arabie Saoudite est-il  un modernisateur audacieux ou bien un dangereux amateur ? Un futur grand leader du monde ou une étoile filante ? »  2 questions à 2000 Milliards de dollars…